Shell a honoré ses promesses

06/02/19 à 14:23 - Mise à jour à 16:16

La major Royal Dutch Shell continue de céder des actifs pour réduire son endettement et investir dans de nouveaux projets. Elle a par ailleurs lancé le plan de rachats de ses titres annoncé. Et si l'an dernier sa production a encore stagné, cela devrait changer : 150.000 barils supplémentaires par jour sont attendus.

Royal Dutch Shell (ci-après "Shell") a réalisé les objectifs ambitieux annoncés début 2018. Le vaste programme de cessions initié après la reprise de BG Group a été achevé ; Shell a notamment vendu pour plus de 30 milliards de dollars de champs pétrolifères dans la mer du Nord, au Canada et en Norvège. Au cours des années à venir, la compagnie pétrolière va continuer à se défaire des actifs ne correspondant plus à sa stratégie, tout en procédant à de nouveaux investissements. En vue de doper sa croissance, elle entame cette année l'exploitation de champs pétrolifères au Brésil, en Australie et dans le golfe du Mexique, entre autres. Shell entend aussi renforcer son activité d'extraction de gaz de schiste aux Etats-Unis.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil