Des résultats de tests cliniques déterminants sont attendus pour les deux principales applications de l'alfapump, la pompe implantable et rechargeable sans fil destinée à éliminer les épanchements de liquides (ascites) dans la cavité abdominale. Pour la première application, la stéatohépatite non alcoolique (NASH), pour laquelle une commercialisation limitée est déjà possible en Europe, l'étude Poseidon est en cours pour le marché américain, dont le potentiel commercial pourrait dépasser les 3 milliards d'euros (145.000 patients par an) d'ici 10 à 20 ans du fait de l'augmentation du nombre de diabétiques.
...

Des résultats de tests cliniques déterminants sont attendus pour les deux principales applications de l'alfapump, la pompe implantable et rechargeable sans fil destinée à éliminer les épanchements de liquides (ascites) dans la cavité abdominale. Pour la première application, la stéatohépatite non alcoolique (NASH), pour laquelle une commercialisation limitée est déjà possible en Europe, l'étude Poseidon est en cours pour le marché américain, dont le potentiel commercial pourrait dépasser les 3 milliards d'euros (145.000 patients par an) d'ici 10 à 20 ans du fait de l'augmentation du nombre de diabétiques. Le Covid-19 a provoqué un retard d'environ six mois dans le programme de recrutement, qui devrait être terminé à la fin de l'année. Les résultats intermédiaires sont donc désormais attendus au premier semestre de 2021 et les résultats complets sur le critère primaire (50% de drainages en moins) fin 2021. Les chances de succès semblent importantes, puisque des études européennes ont déjà mis en évidence des réductions de 90%. Sur la base du nouveau calendrier, l'introduction de la demande d'approbation auprès de l'organe américain de contrôle des médicaments (FDA) devrait intervenir au premier semestre, et le début de la commercialisation au second semestre de 2022. Sequana prendra directement en charge ce volet; une équipe de 50 personnes se concentrera sur les principaux centres de transplantation rénale, dont beaucoup participent déjà à l'étude Poseidon. Deuxième indication, les ascites liées à une insuffisance cardiaque présentent un potentiel commercial encore plus important. Jusqu'à 90% des hospitalisations de patients souffrant d'insuffisance cardiaque sont la conséquence d'épanchements de liquides. Sequana anticipe un potentiel de 400.000 patients chaque année en Europe occidentale et aux Etats-Unis d'ici à 2026, soit une opportunité commerciale de plus de 5 milliards d'euros. L'entreprise compte ici confier la commercialisation à un partenaire, mais doit d'abord franchir les principales étapes du développement clinique. Pour cette application, Sequana a développé l'alfapump DSR, un dispositif dans lequel le patient se voit administrer une solution pauvre en sel absorbant le sodium excédentaire. L'alfapump pompe alors automatiquement cette solution vers la vessie; le corps l'élimine, ce qui rétablit l'équilibre sodique. La technique s'est révélée efficace sur l'homme pour la première fois en 2019. La première étude testant le système alfapump DSR sur des patients souffrant d'insuffisance cardiaque a été lancée en 2020. Là aussi, un retard de six mois est prévu ; les premières données sur quelques patients devraient être publiées ces prochains mois. Nous les attendons avec un intérêt particulier, puisqu'elles donneront une indication importante des résultats complets, attendus pour le premier semestre de 2021. En parallèle, Sequana a défini le parcours clinique à suivre pour les Etats-Unis avec la FDA. En cas de réussite, une plus grande étude de faisabilité sera lancée, au deuxième semestre de 2021, et l'entreprise se mettra en quête d'un partenaire. Sequana a récolté 19 millions d'euros par l'émission de 3,17 millions d'actions nouvelles à 6 euros l'unité, en janvier dernier - de quoi poursuivre ses études jusqu'au premier semestre de 2021. Nous passons deux ordres de rachat opportunistes, dans l'espoir de renforcer encore notre position en attendant les données intermédiaires concernant l'alfapump DSR. Nous maintenons notre conseil d'achat.Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 6,12 eurosTicker: SEQUA BBCode ISIN: BE0974340722Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 96,6 millions EURC/B 2019: -C/B attendu 2020: -Perf. cours sur 12 mois: -5%Perf. cours depuis le 01/01: -2%Rendement du dividende: -