Ces dernières années, le groupe français SEB a été confronté à la stagnation de son chiffre d'affaires (CA) et de son bénéfice. L'an dernier notamment, la croissance des ventes s'est limitée à 2,5% (de 4,06 à 4,16 milliards EUR). En 2012 également, la croissance n'avait été que modeste par rapport à 2011 (3,96 milliards EUR de CA). Un premier facteur en cause réside dans les effets de change. L'an dernier, la croissance du CA à taux de change constants ne s'est pas élevée à 2,5, mais à 5,4% soit plus du double. Cet effet pèse encore plus lourd dans le CA du 1er trimestre. L'euro vigoureux a limité la hausse du CA à 1,1%. A taux de change constants, on note une hausse du CA de 6,2%. La réaction positive de la B...