Les résultats du premier trimestre de 2019 du géant des services pétroliers se sont révélés conformes à ses prévisions. Le cours a reculé (-4%), mettant un terme au redressement initié en début d'année. L'action avait dévissé sur les derniers mois de 2018 pour atteindre son plus bas niveau depuis le printemps 2009. Durant l'exercice écoulé, les attentes avaient été régulièrement revues à la baisse, entraînant un net repli du cours. Le redressement du chiffre d'affaires (CA) et du bénéfice a été très lent en 2018, si bien que les investisseurs ont boudé le titre. Schlumberger a réalisé un CA de 7,88 milliards de dollars sur la période janvier-mars, soit 4% de moins qu'au dernier trimestre de 2018 (8,18 milliards de dollars), mais 1% de plus que les 7...