Schlumberger achève le trimestre sur des résultats conformes aux attentes. Certes, même si l'action a bien réagi à leur annonce, n'oublions pas qu'elle était tombée à son plus bas niveau en plus de cinq ans. Le marché a régulièrement dû revoir ses prévisions à la baisse ces douze derniers mois, ce qui a clairement pesé sur le cours. Le retard qu'accusent les titres des prestataires de services pétroliers par rapport à la hausse du cours de l'or noir ne cesse par ailleurs de se creuser.
...

Schlumberger achève le trimestre sur des résultats conformes aux attentes. Certes, même si l'action a bien réagi à leur annonce, n'oublions pas qu'elle était tombée à son plus bas niveau en plus de cinq ans. Le marché a régulièrement dû revoir ses prévisions à la baisse ces douze derniers mois, ce qui a clairement pesé sur le cours. Le retard qu'accusent les titres des prestataires de services pétroliers par rapport à la hausse du cours de l'or noir ne cesse par ailleurs de se creuser. Le redressement du chiffre d'affaires et du bénéfice du plus grand prestataire de services pétroliers au monde - et de loin - s'était, il est vrai, accéléré en 2017. Mais il a ralenti cette année, et cela empêche manifestement les investisseurs de prendre des positions franches. Le groupe achève la période juillet-septembre sur un chiffre d'affaires de 8,50 milliards de dollars, soit 8% de mieux que les 7,90 milliards de dollars enregistrés au deuxième trimestre de 2017 et 2% de plus que les 8,30 milliards engrangés un an plus tard. Le consensus misait quant à lui sur 8,58 milliards de dollars, un montant légèrement plus élevé. Abstraction faite des réductions de valeur exceptionnelles ainsi que des frais d'acquisition et d'intégration, le bénéfice est passé de 0,43 à 0,46 dollar par action par rapport au deuxième trimestre (+7%). Il plafonnait à 0,42 dollar au troisième trimestre de 2017 (+10%) et le consensus misait sur 0,45 dollar. Les analystes pronostiquent une poursuite du redressement au cours des trimestres à venir, mais dans une mesure moindre qu'initialement prévu. Pour 2018, ils estiment que le chiffre d'affaires devrait atteindre 33,5 milliards de dollars, soit une hausse d'un peu plus de 10% par rapport aux 30,4 milliards de dollars réalisés en 2017, mais un niveau toujours très éloigné du sommet de 2014 (48,6 milliards). Cette augmentation du chiffre d'affaires devrait permettre au bénéfice d'atteindre 1,74 dollar par action en 2018, contre 1,14 en 2016 et 1,50 en 2017. A titre de comparaison: en 2014, le bénéfice s'élevait à 5,57 dollars. Mais les analystes entrevoient déjà un chiffre de 2,40 dollars pour l'an prochain - certes, ils prévoyaient, il y a six mois à peine, un bénéfice de 2,10 dollars pour 2018 et de 3,08 dollars pour l'an prochain. C'est aux Etats-Unis que le chiffre d'affaires augmente le plus rapidement en glissement annuel. Les activités internationales font moins bien, même si la tendance pourrait s'inverser en 2019. Le consensus mise, pour le quatrième trimestre, sur un bénéfice de 47,5 cents, pour un chiffre d'affaires de 8,7 milliards de dollars, ce qui serait le chiffre le plus élevé depuis le deuxième trimestre de 2015. Le prestataire de services pétroliers franco-américain doit son leadership à son expertise technologique dans le gaz de schiste et à sa présence mondiale - il est en effet actif dans 85 pays. Nous sommes très déçus de l'évolution du titre cette année. Malgré une hausse du cours du pétrole nettement plus rapide que prévu, le redressement du chiffre d'affaires et du bénéfice reste lui aussi en deçà des attentes. Concentrons-nous, ceci dit, sur le plus long terme, puisque l'intégration de l'action dans le portefeuille modèle, en décembre dernier, avait pour but de nous permettre de profiter de leur relèvement à plus longue échéance. Dans une perspective historique, cette action de qualité présente toujours une valorisation attrayante. A ce niveau de cours, il n'est pas question de commencer à réduire notre position. Conseil: acheterRisque: faibleRating: 1ACours: 58,47 dollarsTicker: SLB USCode ISIN: AN8068571086Marché: NYSECapit. boursière: 80,9 milliards USDC/B 2017: 34C/B attendu 2018: 33Perf. cours sur 12 mois: -7%Perf. cours depuis le 01/01: -13%Rendement du dividende: 3,4%