Au quatrième trimestre de 2018, le géant des services pétroliers a publié des résultats conformes, voire supérieurs au consensus. Le cours de l'action, qui avait reculé sur les derniers mois de l'exercice et atteint son plus bas niveau depuis le printemps 2009, s'est dès lors envolé (+8%). L'an passé, les attentes avaient été régulièrement revues à la baisse et le cours accusait déjà un retard important lorsque le prix du baril de pétrole a commencé à dégringoler, l'entraînant dans son sillage. En outre, alors que le numéro un mondial des services pétroliers avait connu une expansion dynamique de son chiffre d'affaires et de son bénéfice en 2017, le redressement a été plus len...

Au quatrième trimestre de 2018, le géant des services pétroliers a publié des résultats conformes, voire supérieurs au consensus. Le cours de l'action, qui avait reculé sur les derniers mois de l'exercice et atteint son plus bas niveau depuis le printemps 2009, s'est dès lors envolé (+8%). L'an passé, les attentes avaient été régulièrement revues à la baisse et le cours accusait déjà un retard important lorsque le prix du baril de pétrole a commencé à dégringoler, l'entraînant dans son sillage. En outre, alors que le numéro un mondial des services pétroliers avait connu une expansion dynamique de son chiffre d'affaires et de son bénéfice en 2017, le redressement a été plus lent en 2018, si bien que les investisseurs ont boudé le titre. Schlumberger a affiché un chiffre d'affaires de 8,18 milliards de dollars sur la période octobre-décembre, soit autant qu'au dernier trimestre de 2017, et 4% de moins que les 8,50 milliards de dollars du troisième trimestre de 2018. Le consensus tablait sur un chiffre inférieur (8,04 milliards de dollars). Sur le plan des bénéfices, le tableau est lui aussi mitigé. Si l'on exclut du résultat les coûts de rachat et d'intégration et les dépréciations exceptionnelles, le bénéfice par action (BPA) est passé de 0,46 dollar au troisième trimestre à 0,36 dollar (-22%), ce qui représente aussi un recul (-25%) par rapport au chiffre du quatrième trimestre de 2017 (0,48 dollar par action); ce BPA correspond toutefois au consensus. Les analystes estiment que le redressement va se poursuivre en 2019, mais toujours à un rythme modéré. En 2018, le chiffre d'affaires s'est ainsi établi à 32,81 milliards de dollars, soit 8% de plus que les 30,44 milliards de dollars réalisés en 2017, mais encore bien loin du record de 48,6 milliards de dollars engrangés en 2014. Le redressement du chiffre d'affaires doit également faire remonter le BPA à 1,62 dollar en 2018, contre 1,14 dollar en 2016 et 1,50 dollar en 2017. A titre de comparaison, Schlumberger réalisait encore un BPA de 5,57 dollars en 2014. Pour l'exercice courant, le consensus table sur un BPA de 1,65 dollar, à peine plus élevé que l'année dernière. Il y a trois mois, les prévisions moyennes de BPA pour 2019 s'établissaient encore à 2,40 dollars. En 2018, le chiffre d'affaires a surtout progressé aux Etats-Unis. Les activités internationales ont affiché une croissance plus modérée, mais la tendance pourrait s'inverser cette année. Pour le 1er trimestre de 2019, les analystes pronostiquent un BPA de 0,30 dollar (contre 0,38 dollar au premier trimestre de 2018) pour un chiffre d'affaires de 7,8 milliards de dollars (comparable à celui de 2018). C'est à son expertise technologique et sa présence dans 85 pays que le groupe franco-américain doit sa position de tête sur le marché.L'évolution du cours et du bénéfice de Schlumberger, à l'image d'autres acteurs des services pétroliers, a été l'une des plus grandes déceptions de 2018. L'exercice 2019 ne devrait pas apporter d'amélioration spectaculaire. Toutefois, les analystes affichent un pessimisme excessif, à notre estime. L'accent doit être mis sur le long terme. Conseil : conserver/attendreRisque : faibleRating : 2ACours : 44,27 dollarsTicker : SLB USCode ISIN : AN8068571086Marché : NYSECapit. boursière : 61,0 milliards USDC/B 2018 : 27C/B attendu 2019 : 26,5Perf. cours sur 12 mois : -41%Perf. cours depuis le 01/01 : +22%Rendement du dividende : 4,5%