Coup de théâtre chez le géant pharmaceutique français la semaine dernière : cet été, le train de la hausse semblait s'être finalement mis en marche, après des résultats de 2etrimestre encourageants et un relèvement des prévisions annuelles, qui avaient porté le cours à un niveau proche de 90 EUR fin septembre. Hélas ce gain de cours a été gommé en peu de temps. Pourtant, les chiffres du 3etrimestre démontrent que le groupe est à nouveau dans une phase de croissance. Les projections annuelles ont du reste été confirmées. Mais l'entreprise se dit inquiète pour l'an prochain en raison de la pression sur les prix rencontrée aux USA dans le domaine du diabète...