Le cours de l'or ne se redresse toujours pas, mais cela n'empêche pas l'entreprise canadienne de royalties et de streaming d'accumuler les nouveaux contrats. Tout a commencé en janvier avec l'achat de 10 royalties - deux en Afrique et huit aux Etats-Unis - à trois entreprises d'exploration. Cela a continué avec une offre d'achat sur Gold Royalties Corporation, une petite entreprise canadienne de royalties qui possède un portefeuille de 18 royalties sur 13 projets miniers en Amérique du Nord. L'acquisition en actions - émission de 0,045 action nouvelle Sandstorm Gold par action Gold Royalties existante, une prime de 91% - n'entraîne qu'une dilution limi...