Sandstorm Gold, l'entreprise canadienne de royalties et de streaming spécialisée dans l'or, a réalisé un chiffre d'affaires (CA) de 19,47 millions de dollars (USD) au 1er trimestre, battant son record (18,82 millions de dollars au même trimestre, un an plus tôt). En glissement annuel, l'entreprise a certes vendu 6% d'onces de moins, mais ce recul a été largement compensé par l'augmentation du prix perçu moyen, de 1.210 à 1.326 dollars l'once (+10%).
...

Sandstorm Gold, l'entreprise canadienne de royalties et de streaming spécialisée dans l'or, a réalisé un chiffre d'affaires (CA) de 19,47 millions de dollars (USD) au 1er trimestre, battant son record (18,82 millions de dollars au même trimestre, un an plus tôt). En glissement annuel, l'entreprise a certes vendu 6% d'onces de moins, mais ce recul a été largement compensé par l'augmentation du prix perçu moyen, de 1.210 à 1.326 dollars l'once (+10%). L'acquisition, pour 45 millions de dollars, de 2% de royalties sur la mine aurifère de Houndé (Burkina Faso) a été finalisée le 17 janvier. La production y a commencé fin octobre 2017. C'est Endeavour Mining Corporation, son propriétaire, qui exploite la mine, laquelle a livré 1.304 onces d'or au premier trimestre. Cela correspond à un cinquième de la production de Sandstorm Gold. Et ce n'est qu'un début, puisque Endeavour Mining investira 40 millions de dollars dans l'exploration au cours des quatre prochaines années afin d'accroître de 2,1 millions d'onces les réserves, à 4,6-5,6 millions d'onces. Les cash-flows opérationnels récurrents de Sandstorm ont progressé de 13,16 à 13,46 millions de dollars. En revanche, le bénéfice net a baissé de sept millions de dollars l'an dernier à 0,4 million de dollars en raison d'une réduction de valeur de 4,5 millions de dollars sur les royalties provenant de Gualcamayo (sans incidence sur la position de trésorerie) et d'une diminution de 3,3 millions de dollars de la plus-value de réévaluation actée sur les actifs. Bien que l'entreprise ait déboursé un gros montant pour Houndé, elle disposait au 31 mars d'une position nette de trésorerie de 3,8 millions de dollars. C'est parce qu'elle avait notamment vendu à Ross Beaty pour 18 millions de dollars d'actions et de dettes Trek Mining (Equinox). Pour financer les futures acquisitions, Sandstorm dispose en outre toujours d'une facilité de crédit de 150 millions de dollars. Les Canadiens ont d'ailleurs actuellement dans le viseur plusieurs projets à 25-50 millions de dollars. Pour l'attrayant projet Hot Maden (Turquie), dans lequel Sandstorm a une participation de 30% depuis qu'elle a repris Mariana Resources l'an dernier, les résultats de la première étude de faisabilité seront connus fin juin. La production devrait y commencer fin 2021 et porter le total du groupe à 125.000 onces d'équivalent or d'ici 2022, soit plus du double du volume actuel. A compter de 2019, 75.000 onces devraient déjà être produites, grâce au redémarrage de la production de la mine d'Aurizona (Brésil) par Equinox à la fin de cette année et à la mise en service, au deuxième trimestre, de la mine d'argent de Cerro Moro (Argentine) par Yamana Gold. Sandstorm Gold a su mieux s'entourer au fil des ans : l'entreprise a choisi des partenaires dont la santé financière est bonne. Le récent recul du cours de l'or a pesé sur l'action, mais les perspectives à plus long terme restent très engageantes: dans le secteur, l'entreprise présente le plus beau profil de croissance. Elle a en outre des partenaires fiables. Mais sur la base des résultats attendus pour cet exercice annuel, l'action affiche toujours une décote (de 20 à 40%) par rapport aux leaders du secteur, Franco-Nevada et Wheaton Precious Metals. Cette sous-valorisation pourrait être plus marquée encore si le marché ne tient pas compte de l'énorme potentiel du projet Hot Maden.Conseil : acheterRisque : moyenRating : 1BCours : 4,63 dollarsTicker : SAND USCode ISIN : CA80013R2063Marché : NYSECapit. boursière : 851 millions USDC/B 2017 : -C/B attendu 2018 : 63Perf. cours sur 12 mois : +36 %Perf. cours depuis le 01/01 : -7 %Rendement de dividende : -