Le groupe canadien de royalties et de streaming spécialisé dans les métaux précieux a annoncé, le 2 mai, deux transactions majeures. Tout d'abord, l'acquisition, prévue au 2e semestre, de Nomad Royalty, dont le portefeuille compte 20 contrats de royalties et de streaming. En 2021, la société a extrait 16.000 onces troy d'équivalent or de sept mines actives, et réalisé un chiffre d'affaires (CA) de 27 millions de dollars (USD); à titre de comparaison, Sandstorm Gold a vendu 67.548 onces troy d'équivalent or, pour un CA de 114,9 millions USD, la même année. Le portefeuille de Nomad Royalty devrait rapporter 40.000 onces troy d'équivalent or d'ici à 2025 grâce au démarrage, au 2e semestre de 2024, des projets Greenstone, au Canada (détenu à 60% par E...

Le groupe canadien de royalties et de streaming spécialisé dans les métaux précieux a annoncé, le 2 mai, deux transactions majeures. Tout d'abord, l'acquisition, prévue au 2e semestre, de Nomad Royalty, dont le portefeuille compte 20 contrats de royalties et de streaming. En 2021, la société a extrait 16.000 onces troy d'équivalent or de sept mines actives, et réalisé un chiffre d'affaires (CA) de 27 millions de dollars (USD); à titre de comparaison, Sandstorm Gold a vendu 67.548 onces troy d'équivalent or, pour un CA de 114,9 millions USD, la même année. Le portefeuille de Nomad Royalty devrait rapporter 40.000 onces troy d'équivalent or d'ici à 2025 grâce au démarrage, au 2e semestre de 2024, des projets Greenstone, au Canada (détenu à 60% par Equinox Gold), et Platreef (palladium), en Afrique du Sud, et, en 2025, du complexe Cortez, aux Etats-Unis. Sur la base d'un ratio d'échange de 1,21 action Sandstorm Gold par action Nomad Royalty, l'opération est valorisée à 590 millions de dollars et les actionnaires de Nomad Royalty détiendront 28% du flottant.La deuxième annonce concernait l'acquisition, pour 525 millions USD, d'un portefeuille de 10 accords de redevances et de streaming (dont trois en production) détenus par BaseCore Metals Royalty. Sandstorm Gold paiera 425 millions USD en espèces et 100 millions USD en actions nouvellement émises, soit 5% du flottant, qui représentera environ 284 millions USD après les deux transactions. Dans le cadre de l'opération, les royalties de 1,5% sur la mine de cuivre Antamina, au Pérou, seront cédées à Royal North Partners (rebaptisé Horizon Copper en 2022), en échange d'un accord de streaming de 1,66% sur l'argent et de 0,55% de royalties sur Antamina, de 50 millions USD en espèces, d'un prêt à 10 ans de 105 millions USD et de 26 millions d'actions Horizon Copper (Sandstorm Gold maintiendra ainsi à 34% sa participation dans ce dernier). En février, Sandstorm Gold avait annoncé la cession de sa participation de 30% dans le projet turc Hod Maden à Horizon Copper, en échange d'un accord de streaming de 200 millions USD sur Hod Maden, d'une participation de 34% dans Horizon Copper et d'un prêt obligataire de 95 millions USD. La transaction permet à Horizon d'acquérir une deuxième source très intéressante de royalties sur le cuivre. Horizon Copper et Sandstorm Gold entendent poursuivre leur coopération pour acquérir de nouveaux projets dans le cuivre et les métaux précieux.Après ces deux transactions, Sandstorm Gold compte porter ses ventes pour l'exercice en cours de 65-70.000 à 80-85.000 onces troy d'équivalent or. Pour 2025, le groupe canadien relève ses prévisions de 55 %, de 100.000 à 155.000 onces troy d'équivalent or. Les ventes ont atteint un record au 1er trimestre de 2022, à 35,4 millions USD (+14,2% en glissement annuel), pour 18.741 onces troy d'équivalent or (+7,4%, un nouveau record). Le cash-flow d'exploitation a augmenté de 23 à 26,7 millions de dollars, un montant jamais atteint. Le bénéfice net est quant à lui passé de 5 à 9,1 millions USD.Le cours de Sandstorm Gold a chuté à l'annonce des deux opérations. Ces transactions constituent toutefois un jalon dans la transformation du groupe en un acteur plus diversifié et donc, moins risqué, et au profil de croissance toujours attrayant. A terme, elles tireront la valorisation vers le haut. La coopération avec Horizon Copper offre des perspectives, car le cuivre joue un rôle clé dans la transition énergétique mondiale. Le titre reste dans le portefeuille modèle.Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 6,55 dollarsTicker: SAND USCode ISIN: CA80013R2063Marché: NYSECapit. boursière: 1,26 milliard USDC/B 2021: 47C/B attendu 2022: 34Perf. cours sur 1 an: -23%Perf. cours depuis le 01/01: +6%Rendement du dividende: 1%