Depuis la mi-novembre, l'action Sandstorm Gold a gagné 40%, surperformant nettement Franco-Nevada (+13%; FNV), le leader du secteur, et Wheaton Precious Metals (+39%; WPM). L'envolée du cours résulte de l'annonce par la direction de Sandstorm Gold du rachat, cette année, de 18,3 millions de ses titres, soit 10% du flottant. Si durant ces quatre dernières semaines l'entreprise n'a racheté aucune de ses actions, c'est parce que l'opération est interdite au cours du mois qui précède la publication d'un rapport financier (en l'occurrence annuel). L'action n'en a pas moins gagné 24%, contre 17% pour WPM et 10% pour FNV! Avant cette période d'arrêt, Sandstorm avait racheté 4,5 millions de ses actions.
...

Depuis la mi-novembre, l'action Sandstorm Gold a gagné 40%, surperformant nettement Franco-Nevada (+13%; FNV), le leader du secteur, et Wheaton Precious Metals (+39%; WPM). L'envolée du cours résulte de l'annonce par la direction de Sandstorm Gold du rachat, cette année, de 18,3 millions de ses titres, soit 10% du flottant. Si durant ces quatre dernières semaines l'entreprise n'a racheté aucune de ses actions, c'est parce que l'opération est interdite au cours du mois qui précède la publication d'un rapport financier (en l'occurrence annuel). L'action n'en a pas moins gagné 24%, contre 17% pour WPM et 10% pour FNV! Avant cette période d'arrêt, Sandstorm avait racheté 4,5 millions de ses actions. En dépit de la hausse du cours, la direction entend mettre en oeuvre le programme de rachats dans sa totalité. Elle a cependant précisé que la société se financera exclusivement par apport de fonds propres ; que, le coût total de l'opération s'étant accru considérablement (prévision initiale : 70-85 millions de dollars) par suite de l'appréciation du cours, elle a étendu de quelques mois le programme, à 2020 ; et que l'entreprise ne rachètera aucune action à un cours supérieur à la valeur intrinsèque estimée. En évolution constante, cette valeur n'a pas été rendue publique, mais le CEO, Nolan Watson, a indiqué que le cours actuel était toujours inférieur à la valeur intrinsèque. Sandstorm a enregistré une année 2018 record. A 14.182 onces d'équivalent or au quatrième trimestre, sa production accuse une légère baisse (-1%) en glissement trimestriel, mais s'est accrue de non moins de 17,9% en glissement annuel. En 2018, la production a progressé de 5,5%, à 57.646 onces d'équivalent or, un volume record en ligne avec les projections. Sandstorm doit l'essentiel de cette croissance à l'acquisition de royalties sur la mine Houndé, au Burkina Faso. Le prix de vente moyen d'une once a progressé de 1,5%, à 1.269 dollars, et le chiffre d'affaires (CA) a gagné 7,1%, à 73,2 millions de dollars. Le cash-flow opérationnel récurrent a augmenté de 9,3%, à 48,1 millions de dollars (+7,8%, à 37,1 millions, après les neuf premiers mois de l'année). La direction a, comme à son habitude, formulé des perspectives en matière de production très prudentes pour l'exercice courant : 63.000 à 73.000 onces d'équivalent or. La mine Aurizona, située au Brésil (propriété d'Equinox), et la mine Cerro Moro, en Argentine (détenue par Yamana Gold), lesquelles seront mises en service cette année, contribueront au plus clair de la croissance. Si comme escompté, la mine turque Hod Maden entre en production en 2022, ce sont 143.000 onces d'équivalent or, ou plus du double de la production actuelle, qui seront extraites en 2023. Le 18 janvier de cette année, Sandstorm a annoncé qu'elle débourserait 32,75 millions de dollars en numéraire pour acquérir 0,9% de royalties sur la production de la mine d'or Fruta del Norte, en Equateur. Son propriétaire, Lundin Gold, estime qu'elle sera mise en service au quatrième trimestre. La transaction rapportera à Sandstorm 3,5 à 4 millions de dollars de CA par an à compter de 2020. Depuis la récente hausse du cours, l'écart de plus de 50% entre la valorisation de Sandstorm Gold Royalties et celles des grands acteurs du secteur se comble (à 10- 20% pour l'instant). Le programme de rachats d'actions propres continuera à soutenir le cours cette année. Selon nous, le marché sous-estimant Hod Maden, projet actuellement en phase d'exploration, l'action demeurera sous-valorisée longtemps encore. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 5,78 dollarsTicker: SAND USCode ISIN: CA80013R2063Marché: NYSECapit. boursière: 1,04 milliard USDC/B 2018: 193C/B attendu 2019: 64Perf. cours sur 12 mois: +24,6%Perf. cours depuis le 01/01: +25,1%Rendement du dividende: -