Après d'autres groupes de matières premières, Rio Tinto a également annoncé une réduction du dividende. Deuxième groupe minier au monde, Rio Tinto appliquait jusqu'à présent une politique de dividende " progressif " : l'objectif de l'entreprise était de relever la rémunération des actionnaires chaque semestre. Et malgré des conditions de marché difficiles, il était toujours parvenu à maintenir le cap, jusqu'ici. En 2015, Rio Tinto avait encore versé 2,15USD par action, soit 4,1milliards USD en dividendes. Un an plus tôt, c'étaient encore 3,7milliards USD. D'autre part, le groupe a racheté pour 2milliards USD d'actions propres l'an dernier. Ce dividende était en partie financé par dette, ...