Pan American Silver (PAAS) gère neuf actifs opérationnels, répartis sur le continent américain. Le groupe a dû, en raison de la pandémie, fermer des mines à la mi-mars. Seules ses deux mines canadiennes Timmins West et Bell Creek sont restées en activité. Dans l'ensemble, l'incidence sur les chiffres du 1er trimestre est somme toute limitée. Ses actifs ont produit, ensemble, 5,56 millions d'onces troy d'argent et 156.100 onces troy d'or. Des chiffres que PAAS est encore loin d'atteindre au trimestre courant. Ajoutons que le groupe détient également la mine Escobal, au Guatemala (principal actif de Tahoe Resources, que PAAS a acquis en 2018), laquelle est fermée depuis 2017 pour cause de différend avec la population locale et n'est pas près de rouvrir.
...

Pan American Silver (PAAS) gère neuf actifs opérationnels, répartis sur le continent américain. Le groupe a dû, en raison de la pandémie, fermer des mines à la mi-mars. Seules ses deux mines canadiennes Timmins West et Bell Creek sont restées en activité. Dans l'ensemble, l'incidence sur les chiffres du 1er trimestre est somme toute limitée. Ses actifs ont produit, ensemble, 5,56 millions d'onces troy d'argent et 156.100 onces troy d'or. Des chiffres que PAAS est encore loin d'atteindre au trimestre courant. Ajoutons que le groupe détient également la mine Escobal, au Guatemala (principal actif de Tahoe Resources, que PAAS a acquis en 2018), laquelle est fermée depuis 2017 pour cause de différend avec la population locale et n'est pas près de rouvrir.Au Mexique, la mine Dolores a redémarré le 1er juin et fonctionne maintenant à 60-70% de ses capacités. La Colorada avait atteint ce niveau une semaine plus tôt, et le taux d'occupation s'y élève déjà à 70-80%. Au Pérou, Shahuindo et La Arena ont été autorisées à redémarrer le 15 mai, Huaron et Morococha, le 6 juin seulement. Dans les mines boliviennes et argentines du groupe, l'activité a pu reprendre en mai. Dans l'intervalle, les prévisions de production pour l'ensemble de l'exercice 2020 ont été annulées. PAAS visait une augmentation de la production d'argent à 27-28,5 millions d'onces troy, et d'or à 625.000-675.000 onces troy. Nous espérons que la direction présentera de nouvelles projections dans quelques semaines. Signalons que les prix des sous-produits du plomb et du zinc ont baissé sensiblement, ce qui aura des répercussions négatives sur les coûts de production de l'argent et de l'or. Par ailleurs, PAAS a fait part d'une lourde perte nette au premier trimestre (77,2 millions de dollars). Mais les investisseurs auraient tort, selon nous, de ne concentrer leur attention que sur cet élément, car il s'agit principalement de pertes comptables sans incidence sur les cash-flows. Si l'on exclut en effet les éléments non récurrents, la perte nette n'est plus que de 7,6 millions de dollars. Le rapport trimestriel a, heureusement, également fait état de bonnes nouvelles. En glissement trimestriel, la trésorerie s'est étoffée de 27,3 millions, à 147,8 millions de dollars, contribuant à porter les liquidités disponibles à 239,2 millions de dollars. Le groupe dispose en outre d'une ligne de crédit de 260 millions de dollars. Quant à la dette de PAAS, leasing inclus, elle s'élevait à fin mai à 299,2 millions de dollars, ou une dette nette de 60 millions de dollars. Le groupe avait relevé le dividende trimestriel de 0,035 à 0,05 dollar par action; il l'a versé le 29 mai, et a déboursé à cet effet 11,5 millions de dollars. Il investit prioritairement dans l'exploration aux alentours de La Colorada, où des gisements d'argent mais aussi de cuivre, de plomb et de zinc ont été découverts. PAAS a déjà fait réaliser 65 forages sur une surface de 54 kilomètres.La fermeture de nombre de ses mines aura naturellement une incidence plus importante sur la production et les bénéfices du deuxième trimestre. Et les coûts ont augmenté. Mais précisons que la production n'est que différée, elle n'est pas annulée. Il est possible que le cours de l'action baisse à nouveau lorsque les résultats du deuxième trimestre auront été dévoilés. Depuis le plancher qu'il a atteint en mars, il a déjà été multiplié par deux. Mais dans la perspective d'une nouvelle hausse des cours de l'argent et de l'or, PAAS est en tout état de cause digne d'achat. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 27,02 dollarsTicker: PAAS USCode ISIN: US6516391066Marché: New York Stock ExchangeCapit. boursière: 5,7 milliards USDC/B 2019: 89C/B attendu 2020: 69Perf. cours sur 12 mois: +135%Perf. cours depuis le 01/01: +14%Rendement du dividende: 0,7%