Le trading update (sommaire) du premier trimestre ne fait que confirmer que le producteur flamand de préformes PET est sur la bonne voie. Sur les quatre premiers mois, les volumes écoulés ont augmenté de 7% par rapport à la même période l'an dernier (janvier-avril), grâce notamment à des conditions climatiques plus favorables. On ne peut pas en dire autant du mois de mai, qui sera sans doute moins rentable. La croissance fut la plus sensible en Russie, un pays qui était encore en retrait l'an dernier, ce qui est d'ailleurs étonnant compte tenu du contexte géopolitique. L'Europe Centrale et de l'Est, ainsi que les USA, ont affiché une solide croissance. L'Europe du Sud a continué sur sa lancée positive mais ...