Le producteur flamand de préformes PET a tenu parole : ses chiffres annuels 2013 sont très bons. Cette fois évidemment, l'été clément l'y a aidé. Comme prévu, les chiffres principaux battent des records. A l'exception de la Russie (en raison des campagnes menées contre l'abus d'alcool) et des Etats-Unis, toutes les régions se sont très bien comportées l'an dernier. Idem dans le sud de l'Europe, largement affecté jusque-là, avec l'Espagne et la Grèce en tête. En conséquence, les résultats du 2e semestre 2013 dépassent ceux de la même période l'an dernier. Au 2e semestre 2012 une "valeur ajoutée" (baromètre plus pertinent que le chiffre d'affaires) ...