L'année 2020 n'a guère été meilleure que 2019 pour McEwen Mining. Sur le plan opérationnel, le 1er trimestre de 2021 fut très terne lui aussi. Mais l'entreprise se démène clairement pour pouvoir enregistrer de meilleurs résultats à terme, et l'évolution de son action est encourageante. Robert McEwen, le fondateur et actionnaire majoritaire du groupe, évoque à juste titre des exercices 2019 et 2020 "catastrophiques"; 2021 ne sera quant à elle qu'une année de transition.
...

L'année 2020 n'a guère été meilleure que 2019 pour McEwen Mining. Sur le plan opérationnel, le 1er trimestre de 2021 fut très terne lui aussi. Mais l'entreprise se démène clairement pour pouvoir enregistrer de meilleurs résultats à terme, et l'évolution de son action est encourageante. Robert McEwen, le fondateur et actionnaire majoritaire du groupe, évoque à juste titre des exercices 2019 et 2020 "catastrophiques"; 2021 ne sera quant à elle qu'une année de transition. McEwen Mining, ce sont quatre mines en activité (El Gallo, San José, Black Fox et Gold Bar), un projet en cours de développement (Lexam VG Gold, à proximité de Black Fox) et une opportunité dans le cuivre (Los Azules). Compte tenu de l'envolée du cours du cuivre, Robert McEwen envisage de faire coter d'une manière distincte ce dernier projet d'exploration, dont McEwen Mining resterait un actionnaire important. Fenix, un projet d'extraction d'argent de taille moyenne, devrait permettre de prolonger la production à El Gallo, au Mexique. Lui aussi pourrait être coté à part, tout en conservant McEwen Mining comme actionnaire de référence. Les fonds ainsi dégagés permettraient de développer les projets, les fonds disponibles (52,5 millions de dollars) pouvant alors être affectés à la résolution des difficultés dans les mines en activité et à la poursuite des travaux d'exploration, dans le but de porter la production aux alentours de 300.000 onces troy d'équivalent or à partir de 2023. Stephen McGibbon, un expert de l'exploration, est venu (avec d'autres) renforcer l'équipe de direction. Il est en effet impératif d'accélérer la production. En plafonnant à 30.600 onces troy d'équivalent or au 1er trimestre, celle-ci a continué à reculer en glissement annuel (35.100 onces, ou près de 13% de plus, au 1er trimestre de 2020). La situation de Gold Bar, qui n'a produit que 7.400 onces troy d'équivalent or entre janvier et mars 2021, pour un coût bien trop élevé de 1.934 dollars l'once, reste préoccupante: le minerai n'a pas la qualité espérée et les réserves sont de 25% à 35% moins élevées que prévu, d'où la dépréciation de 83,8 millions de dollars actée en 2020. Black Fox, elle, n'a extrait au 1er trimestre que 5.200 onces troy d'or, au prix de 1.560 dollars l'once. Une nette amélioration devrait toutefois être constatée à partir du 4e trimestre. La direction veut en tout état de cause continuer à faire évoluer le projet, au sujet duquel nous devrions en savoir rapidement plus. Le ralentissement de la production et les 6,8 millions de dollars dépensés pour financer l'exploration et le développement de nouveaux projets ont à nouveau fait plonger le résultat dans le rouge: McEwen Mining a achevé le trimestre sur une perte nette de 12,5 millions de dollars (-0,03 dollar par action), certes inférieure à celle enregistrée au 31 mars 2020 (-99,2 millions, ou -0,25 dollar par action). Seule San José assure pour l'instant une production rentable. La production de 2021 devrait être de 20% à 40% plus élevée que celle de 2020 (114.800 onces troy d'équivalent or). Cela fait deux ans que McEwen Mining signe des résultats très décevants. L'augmentation soutenue des cours des métaux précieux porte à bout de bras les mines dans sa situation mais pour recommencer à séduire les investisseurs, McEwen Mining va devoir annoncer plus que l'augmentation de production espérée. Des scissions bien menées (Los Azules et Fenix) pourraient y aider. Nous avons là un candidat au redressement pour l'investisseur conscient des risques. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 1,47 dollarTicker: MUX USCode ISIN: US58039P1075Marché: NYSECapit. boursière: 675 millions USDC/B 2020: -C/B attendu 2021: -Perf. cours sur 12 mois: +63%Perf. cours depuis le 01/01: +40%Rendement du dividende: -