Les pluies abondantes de l'automne 2018 et du printemps 2019 aux Etats-Unis ont lourdement pénalisé le leader mondial des engrais phosphatés au 2e trimestre. Le cash-flow opérationnel récurrent (Rebitda) de la division Phosphates s'élève à 74 millions de dollars, contre 251 millions l'an passé. La marge brute s'établit à -7 dollars la tonne (67 l'an dernier), soit 45 dollars de moins que prévu, du fait de la baisse des prix de vente et des volumes et d'un assortiment de produits peu approprié. Le volume annuel prévisionnel a été revu à 8,4-8,8 millions de tonnes (-0,2 million de tonnes).
...

Les pluies abondantes de l'automne 2018 et du printemps 2019 aux Etats-Unis ont lourdement pénalisé le leader mondial des engrais phosphatés au 2e trimestre. Le cash-flow opérationnel récurrent (Rebitda) de la division Phosphates s'élève à 74 millions de dollars, contre 251 millions l'an passé. La marge brute s'établit à -7 dollars la tonne (67 l'an dernier), soit 45 dollars de moins que prévu, du fait de la baisse des prix de vente et des volumes et d'un assortiment de produits peu approprié. Le volume annuel prévisionnel a été revu à 8,4-8,8 millions de tonnes (-0,2 million de tonnes). La division Potasse a mieux résisté. Son Rebitda a gagné 28%, à 254 millions de dollars, bien que les volumes soient passés de 2,4 à 2,2 millions de tonnes. Mosaic a annoncé le 9 septembre une interruption de la production à Colonsay (de 40 à 50 millions de dollars d'économies), que permet l'entrée en fonction plus rapide que prévu du troisième puits d'Esterhazy, dont l'exploitation est moins coûteuse. Le volume annuel est désormais évalué à 8,7-9,1 millions de tonnes (-0,3 million). L'Etat brésilien a imposé à Mosaic Fertilizantes (activité engrais en Amérique latine) un arrêt temporaire de la production de trois mines brésiliennes (surcoût escompté: 80 millions de dollars). De 60 millions de dollars, le Rebitda a plongé à 38 millions. Les économies que devait permettre l'acquisition de Vale Fertilizantes (275 millions de dollars au moins d'ici à fin 2019) devraient se confirmer et jusqu'à 200 millions de dollars de valeur supplémentaire pourrait même être créée d'ici 2022. Le chiffre d'affaires consolidé a cédé 1,3% par rapport au 2e trimestre de 2018, à 2,18 milliards de dollars (2,31 milliards attendus). A 0,12 dollar par action, le résultat net récurrent est très inférieur aux prévisions (0,29 dollar) et au chiffre de l'an dernier (0,40). Le Rebitda annuel prévisionnel a été abaissé à 1,8-2 milliards de dollars (2-2,3 précédemment) et le bénéfice net récurrent, à 1,1-1,5 dollar (1,5-2). La décision de diminuer de 300.000 tonnes la production d'engrais phosphatés a été annoncée aux Etats-Unis au printemps et Plant City, à l'arrêt depuis fin 2017, est définitivement fermé depuis juin. Une dépréciation ponctuelle de 369,4 millions de dollars a fait plonger dans le rouge, à concurrence de 233,1 millions de dollars (0,60 dollar par action), le résultat net. Mosaic avait achevé le dernier exercice sur un bénéfice net de 67,9 millions de dollars (0,18 dollar par action). Une nouvelle limitation de la production, de 500.000 tonnes cette fois, a été annoncée le 9 septembre. Les exportations chinoises d'engrais phosphatés (+16,6%, à 6 millions de tonnes fin juillet) perturbent le marché, mais le resserrement des normes environnementales annoncé à partir du 1er janvier bridera cette concurrence. Après deux saisons de fertilisation décevantes aux Etats-Unis, Mosaic table sur une hausse de la demande au cours des 18 mois qui viennent. Il a annoncé le 9 septembre un programme de rachat d'actions propres de 250 millions de dollars. Les résultats du 2e trimestre et les incertitudes liées au litige commercial sino-américain ont ramené l'action Mosaic à son plus bas niveau depuis 2006. Le titre s'est toutefois légèrement redressé après les annonces du 9 septembre. Nous relevons la note. Le phosphate semblant afficher un potentiel de hausse supérieur à celui de la potasse ces prochains mois, nous préférons Mosaic à l'allemand K+S pour une intégration dans le portefeuille modèle. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 21,99 dollarsTicker: MOS USCode ISIN: US61945C1036Marché: New YorkCapit. boursière: 8,5 milliards USDC/B 2018: 10,5C/B attendu 2019: 18Perf. cours sur 12 mois: -28%Perf. cours depuis le 01/01: -25%Rendement du dividende: 0,9%