Avec 23 sucreries et deux raffineries, Suedzucker reste, de loin, le principal producteur de sucre d'Europe. L'entreprise est contrôlée depuis de nombreuses années par une coopérative de quelque 30.000 producteurs de betteraves (qui détiennent 59% des actions). Depuis 10 ans, elle s'est diversifiée dans le bioéthanol (par le biais de sa filiale cotée Crop Energies, l'un des leaders européens du secteur), les préparations et concentrés de fruits (n° 1 en Europe) et les spécialités (n° 1 en Europe de la pizza surgelée, notamment).
...

Avec 23 sucreries et deux raffineries, Suedzucker reste, de loin, le principal producteur de sucre d'Europe. L'entreprise est contrôlée depuis de nombreuses années par une coopérative de quelque 30.000 producteurs de betteraves (qui détiennent 59% des actions). Depuis 10 ans, elle s'est diversifiée dans le bioéthanol (par le biais de sa filiale cotée Crop Energies, l'un des leaders européens du secteur), les préparations et concentrés de fruits (n° 1 en Europe) et les spécialités (n° 1 en Europe de la pizza surgelée, notamment). A 6,679 milliards d'euros, contre 6,671 milliards d'euros à l'exercice précédent, le chiffre d'affaires (CA) du groupe est resté stable (+0,1%) en 2020/21. La direction a maintenu à 7,3-7,5 milliards d'euros le CA prévisionnel pour l'exercice en cours. Entre mars et novembre 2021, Suedzucker a généré 5,64 milliards d'euros de CA, soit une hausse de 10,8% par rapport à la même période en 2020 (5,09 milliards d'euros), qu'il doit essentiellement au segment du sucre (+13,7%, de 1,73 à 1,97 milliard d'euros). En 2021, les prix des matières premières se sont envolés, et les denrées agricoles n'ont pas fait exception; le cours du sucre a pris de la hauteur et s'établit aujourd'hui quelque 20% au-dessus de son niveau d'il y a un an. Mais pour le groupe, la hausse du prix moyen du sucre a été tempérée par la baisse des recettes, due à la diminution de la surface cultivée et à de mauvaises conditions météorologiques (l'excès d'humidité favorise la propagation du virus de la jaunisse de la betterave). Au sein de l'Union européenne, la production de sucre a diminué, de 16,8 à 15,1 millions de tonnes. Crop Energies a affiché la plus forte hausse relative de son CA, à +25,7% (de 582 à 731 millions d'euros), grâce, entre autres, à la flambée des prix de l'énergie. La hausse modeste du CA des spécialités (+1,2%, de 1,30 à 1,31 milliard d'euros), toujours la deuxième division du groupe s'agissant de la taille, a ralenti la croissance du CA du groupe. Malgré un bénéfice d'exploitation (Ebit) de 10 millions d'euros au 3e trimestre, le segment du sucre était toujours déficitaire au terme des neuf premiers mois de l'exercice; la perte a cela dit bien fondu, de -86 à -10 millions d'euros. CropEnergies (+18,8%) comme les spécialités (-20,4%) ont réalisé un Ebit de 94 millions d'euros, la division fruits, un Ebit de 39 millions d'euros (-8,6%), sur les trois premiers trimestres de l'exercice. Sur la période, l'Ebit du groupe a néanmoins progressé, de 195 à 261 millions d'euros en un an. La direction estime qu'il atteindra 320 à 380 millions d'euros au terme de l'exercice (consensus: 359,3 millions; Ebit 2020/21: 236 millions), dont un Ebit compris entre 0 et 30 millions d'euros pour la division sucre (prévision antérieure: 0 à 100 millions d'euros). Contrairement à ce que nous, comme tant d'autres, espérions, l'action Suedzucker n'a pas bondi en 2021. Elle n'a toujours pas regagné tout le terrain perdu il y a quelques années. A 11 fois le bénéfice, une fois la valeur comptable et à un rapport valeur de l'entreprise/cash-flow opérationnel supérieur à six escomptés pour l'exercice 2022/23, le titre recèle un potentiel d'appréciation. Mais attendez-vous à ce que son redressement, sur plusieurs années, soit cahoteux. Nous maintenons notre avis positif. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 12,40 eurosTicker: SZU GRCode ISIN: DE0007297004Marché: FrancfortCapit. boursière: 2,53 milliards EURC/B 2020/21: 34C/B attendu 2021/22: 20Perf. cours sur 12 mois: +4%Perf. cours depuis le 01/01: -6%Rendement du dividende: 1,6%