Le chiffre d'affaires (CA) d'IBM vient de plonger (à 21,76 milliards de dollars, soit une baisse de 3,5% en glissement annuel) pour le deuxième trimestre consécutif. La vigueur du billet vert n'y est pas pour rien mais même hors effets de change, il aurait cédé 1%. IBM a pourtant fait mieux que le consensus, arrêté à 21,7 milliards de dollars. Grâce à la croissance enregistrée au 1er semestre, son CA à taux de change constants est resté quasi inchangé sur l'intégralité de l'exercice (79,6 milliards). A 13,81 dollars par action, le bénéfice net ajusté est légèrement supérieur à celui de 2017 (13,66 dollars). IBM pronostique pour 2019 un bénéfice net ajusté de 13,9 dollars. Le rapport trimestriel a été très bien accueilli et le titre a atteint s...