Le mois dernier, l'action de la société belge spécialisée dans le diagnostic moléculaire a perdu quelque 10% de sa valeur. D'abord, en raison de sa signature d'un nouvel accord de collaboration avec la société américaine Exact Sciences. Les Américains commercialisent Cologuard, le test fécal multi-marqueurs de MDxHealth (dépistage du cancer colorectal), ce qui vaut d'ailleurs à cette dernière de percevoir des royalties (l'an passé, environ 3 millions de dollars hors paiements d'étape). Aux termes du nouveau contrat, les deux leaders en épigénétique et diagnostic moléculaire pourront partager leurs technologies au cours des cinq prochaines années pour développer de nouveaux marqueurs pour tests urologiques et autres tests d...

Le mois dernier, l'action de la société belge spécialisée dans le diagnostic moléculaire a perdu quelque 10% de sa valeur. D'abord, en raison de sa signature d'un nouvel accord de collaboration avec la société américaine Exact Sciences. Les Américains commercialisent Cologuard, le test fécal multi-marqueurs de MDxHealth (dépistage du cancer colorectal), ce qui vaut d'ailleurs à cette dernière de percevoir des royalties (l'an passé, environ 3 millions de dollars hors paiements d'étape). Aux termes du nouveau contrat, les deux leaders en épigénétique et diagnostic moléculaire pourront partager leurs technologies au cours des cinq prochaines années pour développer de nouveaux marqueurs pour tests urologiques et autres tests de dépistage du cancer. En outre, Exact Sciences a payé 15 millions de dollars pour acquérir des brevets de MDxHealth liés au cancer de l'intestin. La somme inclut les droits de royalties encourus à partir de juillet 2016 -environ 3 millions de dollars pour la seule année 2016. À première vue, cette transaction diminue le potentiel haussier des ventes en rapide augmentation de Cologuard. Mais les dirigeants belges ont estimé très probable que les Américains parviennent à développer leur propre biomarqueur. De nouveaux tests comparables et moins chers menacent aussi de mettre la position concurrentielle de Cologuard en péril. Bref, une injection de liquidités bienvenue, qui a porté la trésorerie fin avril à 35,1 millions de dollars. De plus, l'action peut désormais suivre son cours indépendamment de Cologuard, car ces dernières années, elle a plutôt évolué surtout au gré des nouvelles le concernant. Une deuxième raison au repli récent de cours tient au trading update des quatre premiers mois (prolongés d'un mois en raison de la transaction avec Exact Sciences en avril). La hausse du chiffre d'affaires (CA) de 128%, à 19,4 millions de dollars, est essentiellement la conséquence des 12 millions de dollars liés à Cologuard. En termes sous-jacents et en tenant compte d'un paiement d'étape de 750.000 dollars au premier trimestre 2016, on note une légère augmentation grâce à une hausse des quantités de tests vendus de 25%, à 8.000. Mais dans ces volumes accrus, la part du test SelectMDx (détection du cancer de la prostate) est plus importante que celle du test ConfirmMDx (même indication) ; or SelectMDx est moins cher. Plus important, les prévisions pour 2017 sont maintenues : une hausse du CA sur les ventes des tests appartenant à MDxHealth comprise entre 55 et 75% (jusqu'à 38 - 44 millions de dollars, contre 24,9 millions en 2016) et une confirmation de la perte opérationnelle. ConfirmMDx, recommandé dans les directives NCCN l'an dernier, est accessible à de plus en plus de patients. Cette année, onze nouveaux contrats de couverture ont été signés, dont un avec US Government Services Administration (groupement de 152 hôpitaux pour vétérans de guerre). En outre, SelectMDx connaîtra une croissance solide, et le test urinaire AssureMDx (pour dépister le cancer de la vessie) générera de premiers revenus.Capfi Delen (position de 3,05%) et Rudi Mariën (BioVest 13,2%) ont exploité le repli de cours injustifié de MDxHealth pour racheter récemment des actions. La société est bien partie pour atteindre ses objectifs annuels et surtout pour produire des cash-flows positifs dans les douze prochains mois. Ce scénario n'est pas intégré dans le cours. Conseil : digne d'achatRisque : élevéRating : 1CDevise : euro Marché : Euronext BruxellesCapit. boursière : 244 millions EURC/B 2016 : -C/B attendu 2017 : -Perf. cours sur 12 mois : +49 %Perf. cours depuis le 01/01 : +2 %Rendement du dividende : -