Début 2014, le producteur de mousses en polyuréthane était encore la star boursière du moment, après un rebond de 5 à 8 EUR en l'espace de quelques mois. Le catalyseur de la hausse de cours il y a environ un an fut l'arrangement dans le cadre de l'enquête de l'Union européenne sur la formation d'un cartel. L'amende au niveau du groupe a été fixée à un peu moins de 27 millions EUR. Ce n'est pas une faible amende, mais un facteur important d'incertitude a disparu et certains analystes avaient tenu compte d'une amende d'environ 50 millions EUR. Pour autant, l'euphorie fut de courte durée. Ces amendes et la faiblesse conjoncturelle en Europe contraignent à présent Rec...