L'amélioration du contexte économique en Europe s'est révélée positive pour la société chimique Recticel au troisième trimestre. En revanche, l'offre d'isocyanate (MDI) est demeurée insuffisante. Le prix de cette matière première chimique, qu'utilise le groupe dans ses panneaux d'isolation, a en conséquence grimpé et sa livraison a été retardée. Autre élément négatif : Recticel s'était fait livrer par BASF du MDI pollué. Heureusement, celui-ci semble en fin de compte ne présenter aucun danger pour la santé et la sécurité. Malgré les difficultés rencontrées, le groupe affiche une croissance appréciable de son chiffre d'affaires (CA), de 318,1 à 356,0 millions d'euros ou +11,9%. En comparaison avec le premier semestre (+5,9%), c'est une franc...