Recticel aurait dû briller de mille feux. L'amélioration du contexte économique en Europe est en effet un paramètre crucial. Qui trouve d'ailleurs écho dans la progression du chiffre d'affaires (CA) au premier semestre. Cependant, comme nous l'avons indiqué précédemment, la division Isolation de Recticel a été confrontée au déficit d'isocyanate MDI. Le coût de cette matière première a dès lors nettement augmenté (de 34% en l'espace d'une année), et sa livraison a été retardée. Ce facteur a limité la croissance du CA dans l'Isolation à 9,4% au premier semestre (de 118,1 à 129,2 millions d'euros). Le CA combiné du groupe a totalisé au premier semestre 726,8 millions d'euros, ce qui représente...