La belle avancée de Recticel a pris fin au troisième trimestre. Jusqu'à l'annonce des résultats semestriels de 2018, l'exercice semblait bien parti, même si la base de comparaison semestrielle était somme toute favorable. Ensuite, la division Isolation a été confrontée à un problème d'approvisionnement en matières premières du fait de la pénurie d'isocyanate (MDI), ce qui s'est traduit par une pression sur les marges. La pénurie de MDI rend évidemment cette matière première plus coûteuse, et le groupe n'est pas parvenu immédiatement à répercuter cette hausse sensible. Au 3e trimestre, le prix du MDI a de nouveau baissé.
...