Au premier semestre de l'exercice décalé 2017-2018 (six mois jusqu'au 30 septembre), le chiffre d'affaires (CA) du fournisseur belge de services informatiques est resté pour ainsi dire inchangé, à 113,4 millions d'euros. Le bénéfice opérationnel hors revenus et coûts exceptionnels (REBIT) s'est accru de 38%, à 5,2 millions d'euros. La marge s'est dès lors également améliorée, passant de 3,3 à 4,6%. Le bénéfice net s'est hissé de 3,7 à 5,5 millions d'euros, pour un montant de 1,05 euro par action. RealDolmen table pour l'ensemble de l'exercice sur un CA stable et sur une marge bénéficiaire proche de 5% (contre 243,8 millions d'euros et 4,9% respectivement l'an dernier).
...

Au premier semestre de l'exercice décalé 2017-2018 (six mois jusqu'au 30 septembre), le chiffre d'affaires (CA) du fournisseur belge de services informatiques est resté pour ainsi dire inchangé, à 113,4 millions d'euros. Le bénéfice opérationnel hors revenus et coûts exceptionnels (REBIT) s'est accru de 38%, à 5,2 millions d'euros. La marge s'est dès lors également améliorée, passant de 3,3 à 4,6%. Le bénéfice net s'est hissé de 3,7 à 5,5 millions d'euros, pour un montant de 1,05 euro par action. RealDolmen table pour l'ensemble de l'exercice sur un CA stable et sur une marge bénéficiaire proche de 5% (contre 243,8 millions d'euros et 4,9% respectivement l'an dernier). Le département IT&Business Consulting est spécialisé dans la mise de personnel informatique formé par ses soins à la disposition d'entreprises dans le cadre de projets spécifiques. Les activités de développement internes relèvent elles aussi de cette division ; il s'agit notamment de RFlow, le programme "maison" de gestion des flux de travail et de documents. La mise à disposition de personnel est un marché très concurrentiel, que caractérisent des marges assez étroites. Le CA de cette division a progressé de 1,1%, à 51,1 millions d'euros, au premier semestre, alors que la période a compté deux jours de travail de moins que l'an dernier. L'impact est estimé à 1 million d'euros environ, ce qui se traduirait par une croissance de 3% du CA. Le groupe doit cette progression à des embauches supplémentaires, à une moindre rotation du personnel et à un gain de parts de marché dans ce segment. Notons surtout que la marge bénéficiaire s'est hissée de 1,4 à 3,6% en glissement annuel. L'accélération du marché permet de pratiquer des tarifs plus élevés, tout en continuant à maîtriser les coûts. RealDolmen table cette année sur une croissance de 5% du CA de ce département. D'une taille légèrement supérieure, IT&Business Support Services a vu son CA reculer de 1,2%, à 62,3 millions d'euros. Un pan de son activité comprend la vente de produits destinés à des projets spécifiques, à des centres de données et à des systèmes de stockage. La division se charge également de la sous-traitance de l'infrastructure et des applications. La marge bénéficiaire s'est accrue de 7,3% à 8,5% sur une base annuelle.RealDolmen a versé un dividende de 0,69 euro par action, ce qui représente une dépense de 3,6 millions d'euros. Sa trésorerie nette n'en a pas moins progressé, pour atteindre 28,2 millions d'euros (5,4 euros par action), contre 27,8 millions d'euros à la fin du dernier exercice. Grâce aux pertes reportées de Real Software, le groupe de services informatiques n'a, cette fois encore, pas payé d'impôts. L'instauration d'une taxe minimum de 7,5% pourrait cependant mettre fin à ce traitement.La réorganisation interne et l'amélioration de la conjoncture ont permis aux marges de progresser au premier semestre. Les prévisions annuelles restent cependant inchangées. La croissance demeure donc modeste et les marges ne sont pas, elles non plus, extraordinaires. C'est pourquoi la valorisation (à peine 0,9 fois la valeur comptable et 12 fois le bénéfice escompté) doit être relativisée. La faible liquidité de RealDolmen justifie elle aussi la décote. A conserver pour l'heure.Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BCours : 25,95 eurosTicker : REA BBCode ISIN : BE0003899193Marché : Euronext Bruxelles Capit. boursière : 135,4 millions EURC/B 2016 : 12,3C/B attendu 2017 : 12,6Perf. cours sur 12 mois : +9 %Perf. cours depuis le 01/01 : +5,2 %Rendement du dividende : 2,65 %