Si le canadien Agnico-Eagle Mines (AEM) affiche depuis plusieurs années une prime par rapport au secteur, c'est en raison de la qualité de ses actifs et de sa localisation dans des pays politiquement stables, qui offrent une grande sécurité juridique. Ce qui ne le met toutefois pas à l'abri de revers opérationnels. Une valorisation "premium" ne tolérant pas la déconvenue, un léger recul de la production a suffi à faire chuter le cours de plus de 15%.
...

Si le canadien Agnico-Eagle Mines (AEM) affiche depuis plusieurs années une prime par rapport au secteur, c'est en raison de la qualité de ses actifs et de sa localisation dans des pays politiquement stables, qui offrent une grande sécurité juridique. Ce qui ne le met toutefois pas à l'abri de revers opérationnels. Une valorisation "premium" ne tolérant pas la déconvenue, un léger recul de la production a suffi à faire chuter le cours de plus de 15%. Dans le complexe de Meadowbank, dans la province canadienne de Nunavut, deux nouvelles mines sont en production depuis l'an passé. Amaruq ayant des difficultés de pompage des eaux souterraines, elle n'a pu tourner à plein régime, mais le problème n'est que temporaire. A La Ronde (Québec), le plus grand site du groupe, une activité sismique inhabituelle a contraint la direction à modifier ses plans et à interrompre jusqu'à fin mars-début avril la production dans la partie touchée. Ces deux événements ont eu des répercussions sur les coûts de production au 4e trimestre, de même que sur les prévisions pour 2020. La période octobre-décembre ne s'est pas moins achevée sur des résultats record. Le chiffre d'affaires a bondi de 40% en rythme annuel, à 753 millions de dollars, sous l'effet combiné d'une production accrue et de la hausse du cours de l'or. AEM a perçu en moyenne 1.489 dollars par once troy vendue au 4e trimestre, contre 1.235 dollars un an plus tôt, et tout porte à croire que ce chiffre va augmenter encore. La production s'est accélérée d'un peu plus de 20%, à près de 495.000 onces troy. En raison des problèmes opérationnels, le coût de production est passé à 1.039 dollars l'once troy en moyenne au 4e trimestre, contre 903 dollars au 3e et 852 dollars au 4e trimestre de 2018. Il ne devrait toutefois pas augmenter davantage. AEM dispose de neuf mines opérationnelles réparties entre l'Amérique du Nord, la Finlande et le Mexique. A présent que celles de Meadowbank tournent, les investissements vont considérablement s'alléger (740 millions de dollars prévus pour 2020, contre près de 900 millions l'an dernier). L'effet de la diminution des investissements est du reste perceptible depuis le 2e semestre de 2019, durant lequel les cash-flows disponibles ont grimpé à 158,2 millions de dollars. Sur l'exercice, le groupe a produit 1,78 million d'onces troy d'or, pour un coût de production de 938 dollars l'once. Les prévisions pour 2020 sont passées de 1,9-2 millions à 1,875 million d'onces (révision inférieure à 4%, si l'on considère le milieu de la fourchette initiale). L'essentiel de la production se concentrera sur le 2e semestre et les coûts diminueront au fil des mois (pronostic: 975-1.025 dollars l'once). La trésorerie, qui s'est accrue encore au 2e semestre, atteint aujourd'hui 414 millions de dollars. AEM dispose en outre d'une ligne de crédit de 1,2 milliard de dollars. Sa dette nette n'est plus que de 1,3 milliard, dont 360 millions arriveront à échéance en avril; l'on ignore pour l'heure s'il la liquidera ou la refinancera. Le dividende trimestriel est porté de 0,175 à 0,200 dollar par action.La sévère correction consécutive à l'annonce des résultats trimestriels offre une intéressante opportunité. Le recul de la production est somme toute contenu; il s'agit en outre d'une production non pas perdue, mais différée. La direction est compétente, la réserve de nouveaux projets est intéressante, les actifs sont de haute qualité et les finances sont saines. Compte tenu de l'augmentation des cash-flows, notre conseil reste positif. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 48,50 dollarsTicker: AEM USCode ISIN: CA0084741085Marché: NYSECapit. boursière: 11,7 milliards USDC/B 2019: 26C/B attendu 2020: 30Perf. cours sur 12 mois: +16%Perf. cours depuis le 01/01: -19%Rendement du dividende: 1,7%