PureCircle, leader sur le marché de la production et de la commercialisation d'édulcorants naturels pauvres en calories à base de stévia, a connu un parcours impressionnant. En 2010 et 2011, le groupe avait rencontré quelques difficultés car les ventes de Reb-A, le premier édulcorant à base de stévia de PureCircle, avaient connu des débuts plus lents que prévu. Ce facteur, combiné à une capacité de production accumulée trop rapidement - capable de gérer un chiffre d'affaires annuel compris entre 250 et 300 millions USD - a entraîné un repli de cours de l'action à 80 pence fin 2011. L'inversement de tendance s'est amorcé après l'approbation du Reb-A fin 2011 en Europe, et l'entrée en force au capital, à partir de 2012...