Proximus a présenté des résultats trimestriels et annuels conformes aux prévisions. Sur le plan opérationnel, plusieurs évolutions favorables sont à souligner, mais les problèmes de sa filiale internationale BICS ont hypothéqué la croissance du groupe. BICS gère les communications internationales et, dans une moindre mesure, le trafic de données pour les opérateurs étrangers.
...