Au premier trimestre de cette année, la stratégie de la major française a porté ses fruits. En comparaison avec le même trimestre l'an dernier, le prix du pétrole a progressé de 59% et celui du gaz naturel de 18%, ce qui a résulté chez Total en une progression du bénéfice net ajusté de 56%, à 2,6 milliards de dollars. Pour profiter davantage des hausses des prix, Total ambitionne une hausse de sa production de 4% cette année. Si son bénéfice s'est accru, c'est aussi parce que le géant de l'énergie est parvenu à maintenir son bénéfice à niveau en aval, dans ses activités de pétrochimie.
...