Le géant américain des engrais achève le trimestre sur des résultats supérieurs aux prévisions: le bénéfice net récurrent (hors éléments exceptionnels) est passé de 0,43 à 0,75 dollar par action en un an, alors que les analystes misaient sur 0,64 dollar. Après neuf mois, ce même bénéfice a grimpé de 78%, à 1,35 dollar. Dans la division Phosphates, les volumes ont atteint 2,2 millions de tonnes, contre 2,1-2,4 millions escomptées et 2,1 millions enregistrées l'an dernier. Porté notamment par la hausse des prix de vente, le chiffre d'affaires s'établit à 1 milliard de dollars (+28%). Une plus stricte maîtrise des coûts a contribué à l'augmentation, de 67 à 180 millions de dollars, de la marge brute. La marge brute récurrente par tonne est passée de 32 à 80 doll...