Si l'action Qualcomm a fait moins bien que le Nasdaq pendant la majeure partie de 2021, la donne a changé en fin d'année: en moins de deux mois, la capitalisation boursière du groupe a bondi de 60 milliards de dollars, comblant largement l'écart. Il faut dire que les rapports trimestriel et annuel annoncent non seulement des résultats, mais aussi des prévisions, meilleurs qu'espéré. La direction a de surcroît réussi à convaincre investisseurs et analystes du potentiel de croissance à long terme du groupe.
...

Si l'action Qualcomm a fait moins bien que le Nasdaq pendant la majeure partie de 2021, la donne a changé en fin d'année: en moins de deux mois, la capitalisation boursière du groupe a bondi de 60 milliards de dollars, comblant largement l'écart. Il faut dire que les rapports trimestriel et annuel annoncent non seulement des résultats, mais aussi des prévisions, meilleurs qu'espéré. La direction a de surcroît réussi à convaincre investisseurs et analystes du potentiel de croissance à long terme du groupe. Qualcomm dispose d'une division Puces et d'une division Brevets, nettement plus petite mais génératrice de bien plus de bénéfices. Avec sa gamme Snapdragon, il est leader du marché des semi-conducteurs pour les smartphones et autres appareils mobiles. La concurrence est de plus en plus rude (MediaTek, notamment) et certains grands noms, comme Apple et Samsung, conçoivent et produisent leurs propres puces. Un litige avec Apple à propos de brevets a beau avoir largement tourné en faveur de Qualcomm, la part d'Apple dans le chiffre d'affaires (CA) va progressivement diminuer, à telle enseigne que Qualcomm ne devrait plus fournir en 2023 que 20% des puces utilisées par Apple. Ce recul sera compensé par l'arrivée de Snapdragon 8, destinée aux appareils Android, au sujet de laquelle Qualcomm a d'ores et déjà conclu plus de 10 contrats de fourniture. Le groupe diversifie depuis quelques années ses activités, mais le marché des appareils mobiles reste pour lui stratégique et va même pouvoir profiter de l'arrivée de la 5G - en 2021, 40% des appareils équipés par Qualcomm étaient des appareils 5G, un chiffre qui grimpera à 85% d'ici deux ans, soit un passage de 525 millions à 1,1 milliard d'appareils. Autre marché très important: l'Internet des objets (IoT). Il fait appel à une variété d'appareils connectés entre eux via Internet, qui doivent donc être équipés de semi-conducteurs. L'IoT a généré en 2021 un CA de plus de cinq milliards de dollars, soit près de 15% du total; Qualcomm vise les neuf milliards de dollars pour 2024. Les voitures autonomes sont un autre segment de croissance encore. Le CA de cette activité de niche, de 1 milliard de dollars actuellement, devrait passer à huit milliards d'ici la fin de la décennie. BMW s'est engagé l'an passé à utiliser la plateforme Snapdragon Ride dans ses voitures autonomes. Enfin, la réalité virtuelle et le métavers revêtent eux aussi une importance croissante. Qualcomm a achevé l'exercice (le 26/9/21) sur un CA de 33,56 milliards de dollars, en hausse de 43% en 12 mois. La division Puces a signé une croissance de 64%, les Brevets, de 26%; le bénéfice net s'est établi à neuf milliards de dollars (+74%). Pour le trimestre en cours, la direction mise sur un CA de 10-10,8 milliards de dollars (consensus: 9,7 milliards) et un bénéfice de 2,9-3,1 dollars par action (2,59 dollars). Qualcomm a versé trois milliards de dollars de dividendes l'an passé et racheté pour 3,4 milliards de dollars d'actions propres. Il a clos l'exercice sur une dette nette inférieure à quatre milliards de dollars, soit 0,5 fois le bénéfice opérationnel.Actif sur plusieurs marchés, Qualcomm peut se prévaloir d'un potentiel de croissance considérable. La concurrence est rude, mais la défection d'Apple est d'ores et déjà intégrée dans le cours. Si l'action n'est pas excessivement chère par rapport au secteur, elle se situe dans le haut de sa propre valorisation historique. Après sa récente envolée, son potentiel de hausse à brève échéance est probablement limité. Qualcomm reste en portefeuille. Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BCours: 179,68 dollarsTicker: QCOM USMarché: NYSECode ISIN: US7475251036Capit. boursière: 206 milliards USDC/B 2021: 21C/B attendu 2022: 178Perf. cours sur 12 mois: +16%Rendement du dividende: 1,5%