La forte pression sur le marché postal classique intérieur de PostNL doit être compensée par une croissance du service des colis, une activité qui dépasse de plus en plus les frontières. Des alliances stratégiques entre les compagnies postales européennes s'imposent sans aucun doute, y compris une nouvelle offre sur PostNL. Dans quatre ans, PostNL voudrait tirer entre 310 et 380 millions d'euros de liquidités de l'activité opérationnelle, contre 245 millions d'euros cette année. C'est ambitieux, à plus forte raison parce que le groupe n'est pas parvenu à convaincre ses actionnaires en 2016. Mais ce n'est pas impossible.
...