Ce spécialiste des services sismiques en 3D a logiquement subi de plein fouet la forte baisse du cours du pétrole. L'exploration sismique est la première étape dans le processus d'exploration, et les énormes économies décrétées par les majors pétrolières pèsent lourdement sur le secteur. Ainsi les tarifs obtenus par Polarcus pour les missions réalisées pour des clients individuels au premier trimestre étaient-elles en baisse de 40% par rapport au premier trimestre 2014. Polarcus a donc opté pour le coldstacking du Polarcus Nadia à partir d'avril 2015 (autrement dit : le navire est sorti de la flotte sans pour autant être démantelé), et des concurrents comme PGS et Dolphin Group envisagent des options similaire...