La diversification du portefeuille du groupe sort de plus en plus ses effets. La plus importante contribution est venue de Budapest (Vaci Greens), du fait de la finalisation de la vente du bâtiment C en décembre. Cette année aussi, ce sera le cas, avec la finalisation de la vente des bâtiments A et B.
...

La diversification du portefeuille du groupe sort de plus en plus ses effets. La plus importante contribution est venue de Budapest (Vaci Greens), du fait de la finalisation de la vente du bâtiment C en décembre. Cette année aussi, ce sera le cas, avec la finalisation de la vente des bâtiments A et B. Atenor Group est actuellement actif dans neuf villes, dont Bruxelles, Luxembourg, Budapest et Bucarest constituent la base, y compris pour l'avenir. Ses projets (630.000 m²) évoluent favorablement. Situé en bordure du canal à Bruxelles, le projet UP-site est en phase de finalisation cette année, avec la vente de ses derniers appartements dans la Tour. Un autre important projet bruxellois, Trebel (angle de la rue Belliard et de la rue de Trêves à Bruxelles ; 30.000 m²), a été vendu au Parlement européen et est donc finalisé. La partie résidentielle du projet Port du Bon Dieu est vendue à 100% ; reste le projet de bureaux (CBC). À Bucarest (73.000 m²), un contrat de location de dix ans a été signé avec Genpact portant sur 22.000 m² sur le site Hermes Business Campus, permettant le démarrage de la construction du troisième bâtiment, qui devrait être terminé en fin d'année. La vente d'un ou plusieurs immeubles est prévue pour 2017 et début 2018. L'achat de deux parcelles contigües à Bucarest (Dacia One) doit produire des revenus en 2018-2019. Pour le projet mixte urbain situé à Bruxelles, The One (autrefois projet Europa), avec environ 30.000 m² d'espaces de bureaux et une centaine d'habitations, les travaux de construction se sont poursuivis et la moitié environ des appartements ont été vendus. Victor, un projet 50-50 avec CFE situé à proximité de la Gare du Midi à Bruxelles, suit un parcours sinueux, mais il sera réalisé (bureaux et résidentiel). Les travaux de construction de City Docks, un projet mixte de bien plus de 100.000 m² à Anderlecht, le long du canal de Willebroek (principalement résidentiel), ont commencé. Au Fil des Grands Prés, le quartier de la nouvelle gare de Mons, rencontre pas mal de succès dans la vente des quatre premiers blocs résidentiels. La construction et la vente du cinquième bloc de logements a commencé. Les travaux de construction des deux premières phases de La Sucrerie à Ath se poursuivent. Aux Brasseries de Neudorf, au Luxembourg, tout est vendu, mais la livraison accuse un retard (pour le mois de mai). Le projet Air, lui aussi au Luxembourg, disparaît aussi du portefeuille.Palatium à Bruxelles (proche du Palais de Justice, quartier Louise), doit être vendu fin 2017. Les Berges de l'Argentine, à Tervuren, l'ancien site de Swift, deviendra un projet résidentiel et de services de 26.000 m². Sa construction commencera en 2018. Toujours à Tervuren, Nysdam (15.600 m²) est racheté pour conversion ou rénovation. Les travaux du projet Naos sur le site Belval auLuxembourg commenceront en mai (14.000 m³ bureaux et magasins). Les achats les plus récents sont le projet Realex à Bruxelles et le certificat immobilier Beaulieu. Le portefeuille a atteint à nouveau son rythme de croisière et de belles années lui sont promises. Le dividende, relevé de 2% à 2,04 euros brut par action, pourra encore augmenter progressivement. Conseil :conserverRisque :moyenRating :2BDevise : euro (EUR)Marché : Euronext BruxellesCapit. boursière : 280 millions EUR C/B 2016 : 13C/B attendu 2017 : 9,5Perf. cours sur 12 mois : +19 %Perf. cours depuis le 01/01 : +9 %Rendement du dividende : 4,0 %