Un marché toujours difficile, caractérisé par une demande faible et donc, un taux d'occupation et des marges insuffisants, à quoi s'ajoutent des perspectives plutôt sombres dans l'immédiat, ont empêché l'action de se redresser après l'annonce des résultats annuels de 2017. Toujours en baisse, le titre accuse désormais un retard sensible par rapport au marché. Le premier groupe de dragage au monde avait pourtant connu entre 2003 et 2013 une époque dorée, pendant laquelle il fut un des grands favoris en Bourse.
...