PureCircle est le leader du marché de la production et de la commercialisation d'édulcorants naturels pauvres en calories fabriqués à partir de feuilles de stévia. L'entreprise a enregistré une forte croissance entre 2012 et 2015, avec près d'un triplement du chiffre d'affaires (CA), de 35,4 à 127,4 millions de dollars. La croissance du CA a ensuite ralenti à 9% (138,7 millions de dollars) au cours de l'exercice 2016 - de juillet 2015 à juin 2016. Et pour l'exercice en cours, l'entreprise risque même d'être confrontée à une baisse du CA ; les analystes tablent sur 119,8 millions de dollars. Depuis juin 2016, les autorités douanières américaines ont bloqué tous les charge...

PureCircle est le leader du marché de la production et de la commercialisation d'édulcorants naturels pauvres en calories fabriqués à partir de feuilles de stévia. L'entreprise a enregistré une forte croissance entre 2012 et 2015, avec près d'un triplement du chiffre d'affaires (CA), de 35,4 à 127,4 millions de dollars. La croissance du CA a ensuite ralenti à 9% (138,7 millions de dollars) au cours de l'exercice 2016 - de juillet 2015 à juin 2016. Et pour l'exercice en cours, l'entreprise risque même d'être confrontée à une baisse du CA ; les analystes tablent sur 119,8 millions de dollars. Depuis juin 2016, les autorités douanières américaines ont bloqué tous les chargements de stévia en provenance de Chine sur fond de soupçons de recours au travail forcé dans le processus de production. Il a fallu attendre janvier 2017 pour que PureCircle soit radiée de la liste des entreprises suspectes. Le marché américain représente un tiers de ses ventes totales. Selon les estimations, ces péripéties ont coûté au groupe 15 millions de dollars de CA au cours du premier semestre (de juillet à décembre), et entraîné une chute du CA total de 13,4%, à 47,2 millions de dollars. Le groupe a déjà lancé un avertissement pour la deuxième moitié de l'année (les résultats seront publiés le 19 septembre), parce que la reprise est plus lente que prévu aux États-Unis. Le premier semestre a cependant été marqué par une croissance du CA en Europe (de 9,7 à 17,9 millions de dollars) et en Amérique latine (d'environ 12,5 à 14,2 millions de dollars). Le bénéfice brut a reculé à 19,1 % et la marge bénéficiaire brute n'a perdu que 120 points de base, à 40,4%. Le bénéfice net de 5 millions de dollars l'an dernier s'est transformé en une légère perte nette de 0,7 million de dollars. La dette nette a grossi de 46,1 à 80,1 millions de dollars. Une nouvelle installation de transformation de 42 millions de dollars a été mise en service en Malaisie en mars dernier. Elle doublera la capacité de production du groupe et lui permettra d'atteindre un CA de 450 à 500 millions de dollars. En outre, un programme d'investissements agricoles de 100 millions de dollars pour les années à venir a été annoncé l'an dernier afin d'encore optimiser la chaîne de transformation et de développer de nouvelles variétés de stévia. Deux nouveautés ont déjà été annoncées : Starleaf, une nouvelle variété de stévia qui contient jusque 20 fois plus d'édulcorant pauvre en calories que le stévia classique, et le premier antioxydant à base de stévia, développé grâce à un processus d'extraction et d'épuration unique. L'action PureCircle a déjà gagné 50% cette année. Si 2017 sera une année à oublier rapidement sur le plan des résultats, le groupe enregistre d'importantes avancées sur tous les autres fronts. Le marché tient déjà compte d'une bien meilleure année 2018, comme en témoigne la valorisation extrême de 67 fois le bénéfice attendu pour 2017 et le rapport valeur d'entreprise (EV)/cash-flow opérationnel (EBITDA) attendu en 2018 de 27. Nous maintenons cependant la note digne d'achat en raison du potentiel de croissance toujours intact du groupe. Conseil : digne d'achatRisque : moyenRating : 1BDevise : livre britanniqueMarché : LondresCapit. boursière : 647,8 millions GBPC/B attendu 2017 : 170C/B attendu 2018 : 67Perf. cours sur 12 mois : +7 %Perf. cours depuis le 01/01 : +49 %Rendement du dividende : -