Il y a quelques mois, nous vous avions présenté cet acteur mondial sur le marché des produits génériques et sans prescription. Pendant plusieurs années, son action fut l'une des valeurs les plus performantes de Wall Street. Elle est passée de moins de 20 dollars au printemps 2009 à un peu plus de 200 dollars au printemps 2015. De moins de 3 milliards de dollars, la capitalisation boursière s'est hissée à environ 30 milliards. En 2014, Perrigo a mis sur la table 3,6 milliards d'euros, 1,1 milliard d'euros de dettes comprises, pour racheter Omega Pharma à Marc Coucke. Perrigo sentait à ce moment le souffle chaud de repreneurs potentiels dans son cou. Le géant pharmaceutique Mylan avait en effet échoué à trois reprises à le racheter....