Le dernier rapport trimestriel d'Apple a été bien accueilli - non qu'il soit extraordinaire, mais l'on s'attendait à pire. La vigueur du dollar, l'interminable guerre commerciale et la concurrence intense pèsent sur les chiffres. Comme aucun de ces facteurs n'est neuf, investisseurs et analystes n'avaient pas placé la barre trop haut. Au cours du trimestre qui s'est achevé fin juin, Apple a réalisé un chiffre d'affaires (CA) de 53,81 milliards de dollars; c'est 1% de mieux qu'il y a un an, et un demi-milliard environ de plus que le consensus.
...