Une augmentation de la production et une baisse des coûts n'ont pas à suffi à Pan American Silver (PAAS) pour rester dans le vert. Le groupe minier dont le siège est établi au Canada tire 59% de ses revenus de l'argent, 21% de l'or. Le reste provient de produits secondaires comme le cuivre, le zinc et le plomb. PAAS dispose de sept actifs opérationnels, dont trois au Mexique et quatre en Amérique du Sud (Pérou, Bolivie et Argentine). Au 4etrimestre, les mines du groupe ont produit 6,8millions d'onces d'argent et 48.200onces d'or. Le prix de vente réalisé moyen a baissé de 7% sur une base annuelle, à 14,66USD par once d'argent. Le coût de production total était légèrement supérieur (14,76USD...

Une augmentation de la production et une baisse des coûts n'ont pas à suffi à Pan American Silver (PAAS) pour rester dans le vert. Le groupe minier dont le siège est établi au Canada tire 59% de ses revenus de l'argent, 21% de l'or. Le reste provient de produits secondaires comme le cuivre, le zinc et le plomb. PAAS dispose de sept actifs opérationnels, dont trois au Mexique et quatre en Amérique du Sud (Pérou, Bolivie et Argentine). Au 4etrimestre, les mines du groupe ont produit 6,8millions d'onces d'argent et 48.200onces d'or. Le prix de vente réalisé moyen a baissé de 7% sur une base annuelle, à 14,66USD par once d'argent. Le coût de production total était légèrement supérieur (14,76USD), ce qui signifie que PAAS, malgré la forte baisse des coûts opérationnels, fonctionne toujours (légèrement) à perte. Du côté de l'or, le prix réalisé a baissé de 8%. Le zinc, le plomb et l'argent ont été encore plus durement touchés avec des reculs de respectivement 25%, 14% et 26%. En raison de dépréciations et d'une hausse des charges fiscales, le 4etrimestre s'est soldé par une perte nette de 131,9millions USD. Sur l'ensemble de l'exercice 2015, elle atteint 236,6millions USD. Le groupe a cependant enregistré des cash-flows opérationnels positifs à hauteur de 88,7millions USD. Du côté des coûts, PAAS a pu profiter de la baisse des devises par rapport à l'USD dans les pays où elle produit. De ce fait, le coût de production opérationnel moyen a reculé à 9,7USD l'an dernier, et même à 9,1USD au 4etrimestre. Le coût de production total a baissé de 17%, à 14,92USD sur l'ensemble de l'année 2015. L'an dernier a en outre été marqué par une production record de 26,12millions d'onces d'argent et de 183.700onces d'or. Les prévisions de production pour 2016 ont légèrement déçu, mais laissent de la marge pour une révision à la hausse. PAAS prévoit pour cette année entre 24 et 25millions d'onces d'argent et entre 175.000 et 185.000onces d'or. Le coût de production total s'établira entre 13,6 et 14,9USD.Les extensions prévues des deux mines les plus rentables du groupe se déroulent toujours conformément au calendrier établi. Il s'agit de La Colorada et Dolores, situées toutes deux au Mexique. La production de La Colorada augmentera à 7,7millions d'onces d'ici à la fin 2017, contre 5,6 à 5,7millions d'onces cette année. Du côté de Dolores, la production passera de 3,5millions à 6,3millions d'onces d'argent. Simultanément, la production d'or va doubler à plus de 200.000onces. Ces extensions doivent compenser l'épuisement progressif d'autres actifs (notamment Manatial Espejo en Argentine). Les dépenses d'investissement sont évaluées à 200 - 215millions USD pour cette année. Ce montant sera affecté pour près de deux tiers à Dolores et La Colorada, ce qui signifie que les besoins de capitaux du groupe diminueront fortement une fois les deux projets finalisés. À la fin de l'an dernier, le groupe disposait d'une position nette de trésorerie de 166,8millions USD. Il reste dès lors de la marge pour un dividende modeste de 5centimes de dollar sur une base annuelle. ConclusionL'action a abandonné 30% l'an dernier. Cette année, elle a rebondi de 80% depuis le plancher de janvier, mais ne s'échange toujours qu'à 1,1fois la valeur comptable. La croissance se fera encore attendre jusqu'en 2018, mais grâce à son bilan robuste, PAAS est à l'abri de toute pression financière et peut attendre une hausse du cours de l'argent.Conseil : digne d'achatRisque : moyenRating : 1B