Depuis le 1er janvier 2018, l'action du groupe minier canadien Pan American Silver (PAAS) a déjà gagné 17% alors qu'en dollar, l'argent affiche un rendement négatif de plus de 3%. Contrairement à ce que laisse suggérer le nom de l'entreprise, PAAS produit plusieurs métaux. L'argent ne représente même plus la moitié du chiffre d'affaires (CA) du groupe. L'or prend à son compte environ un quart du CA, et les métaux de bases (zinc, plomb et cuivre), 30%. Ces métaux de base se sont nettement mieux comportés que les métaux précieux l'an dernier. C'est une première explication à la surperformance de PAAS. Son profil de croissance en est une autre. Les mines du groupe ont produit 25 millions d'onces troy d'équivalent argent (métaux de bases compris) et 16...

Depuis le 1er janvier 2018, l'action du groupe minier canadien Pan American Silver (PAAS) a déjà gagné 17% alors qu'en dollar, l'argent affiche un rendement négatif de plus de 3%. Contrairement à ce que laisse suggérer le nom de l'entreprise, PAAS produit plusieurs métaux. L'argent ne représente même plus la moitié du chiffre d'affaires (CA) du groupe. L'or prend à son compte environ un quart du CA, et les métaux de bases (zinc, plomb et cuivre), 30%. Ces métaux de base se sont nettement mieux comportés que les métaux précieux l'an dernier. C'est une première explication à la surperformance de PAAS. Son profil de croissance en est une autre. Les mines du groupe ont produit 25 millions d'onces troy d'équivalent argent (métaux de bases compris) et 160.000 onces d'or l'an dernier. A cet égard, les perspectives pour l'exercice annuel courant sont engageantes: 25 à 26,5 millions d'onces d'équivalent argent et 175.000 à 185.000 onces d'or. PAAS entend franchir le seuil des 30 millions d'onces d'argent d'ici la fin de cette décennie. Pour y parvenir, le groupe mise sur plusieurs chevaux. Dolores et La Colorada, deux mines mexicaines, constituent les pierres angulaires de PAAS. L'extension de ces mines a permis une nette augmentation de la production et des réserves. PAAS n'exploite pour l'heure qu'une mine en Argentine, Manantial Espejo, mais le groupe y dispose d'autres projets. Cose et Joaquin progressent conformément au calendrier et au budget établis. Dans le pays, PAAS a encore une carte dans sa manche: le projet Navidad, qui abrite 67,8 millions d'onces troy d'argent. Mais il se trouve dans la province argentine de Chubut, où l'exploitation de mines à ciel ouvert est bannie. Avec les autorités fédérales, PAAS négocie donc la levée, au moins partielle, de cette interdiction. Les analystes n'accordent encore aucune valeur à Navidad. Ses activités minières ont rapporté au groupe 207 millions de dollars au premier trimestre, soit une hausse de 4,2% en glissement annuel. La production d'argent accuse une légère baisse, à 6,1 millions d'onces (6,2 millions en 2017). Le prix moyen perçu pour l'argent a reculé à 16,78 dollars (17,44 dollars un an plus tôt). Mais la production d'or a augmenté (+22%, à 46.200 onces); à 1.333 dollars l'once, le prix de vente était nettement plus élevé qu'à la même période l'an dernier (1.219 dollars). La hausse des cours des métaux de base a elle aussi contribué à la progression du CA. Le bénéfice net ajusté a atteint 30,7 millions de dollars, soit 0,2 dollar par action. C'est supérieur au consensus (0,16 dollar par action) et mieux que l'an dernier (0,09 dollar). PAAS avait près de 225 millions de dollars en caisse à la fin du premier trimestre. Facilité de crédit comprise, les liquidités disponibles dépassent le demi-milliard. Le groupe minier est dénué de dettes bancaires, et n'accuse qu'une "dette" de leasing à concurrence de dix millions dollars. La direction du groupe maintient ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice. Ce sont l'accroissement de la capacité de production de ses mines et la hausse des prix des métaux qui assureront la croissance de PAAS. Sur le premier élément, le groupe minier peut agir, et il a déjà pas mal investi. Le pipeline du groupe semble prometteur. Sa faible structure de coûts et son bilan sain sont également dignes d'être soulignés. Par ailleurs, nous estimons faible le risque de baisse du cours de l'argent. Au vu de ces éléments, nous maintenons notre recommandation. Conseil : acheterRisque : moyenRating : 1BCours : 17,78 dollarsTicker : PAAS USCode ISIN : US6516391066Marché : New York Stock ExchangeCapit. boursière : 2,65 milliards USDC/B 2017 : 25C/B attendu 2018 : 23Perf. cours sur 12 mois : +4 %Perf. cours depuis le 01/01 : +16 %Rendement du dividende : 0,8 %