Depuis le 1er janvier 2018, l'action du groupe minier canadien Pan American Silver (PAAS) a déjà gagné 17% alors qu'en dollar, l'argent affiche un rendement négatif de plus de 3%. Contrairement à ce que laisse suggérer le nom de l'entreprise, PAAS produit plusieurs métaux. L'argent ne représente même plus la moitié du chiffre d'affaires (CA) du groupe. L'or prend à son compte environ un quart du CA, et les métaux de bases (zinc, plomb et cuivre), 30%. Ces métaux de base se sont nettement mieux comportés que les métaux précieux l'an dernier. C'est une première explication à la surperformance de PAAS. Son profil de croissance en est une autre. Les mines du groupe ont produit 25 millions d'onces troy d'équivalent argent (métaux de bases compris) et 16...