La production de Pan American Silver (PAAS) a nettement augmenté au 3e trimestre, sans toutefois renouer avec la normale du fait des mesures d'endiguement du virus, surtout en Amérique du Sud. Le personnel manque pour exploiter les mines péruviennes et argentines à plein régime. En outre, comme l'Amérique du Nord et l'Europe, le continent pourrait connaître une deuxième vague de contaminations.
...

La production de Pan American Silver (PAAS) a nettement augmenté au 3e trimestre, sans toutefois renouer avec la normale du fait des mesures d'endiguement du virus, surtout en Amérique du Sud. Le personnel manque pour exploiter les mines péruviennes et argentines à plein régime. En outre, comme l'Amérique du Nord et l'Europe, le continent pourrait connaître une deuxième vague de contaminations.Depuis l'acquisition de Tahoe Resources, l'argent ne représente que 33% des ventes, mais domine toujours les réserves (550 millions d'onces troy de réserves prouvées d'argent contre 5,2 millions d'onces troy d'or pour le groupe). Initialement, 27-28,5 millions d'onces troy d'argent devaient être produites en 2020; la prévision a été ramenée à 19-22 millions d'onces troy au 2e trimestre, puis à 18-19 millions au 3e. Quant aux prévisions de production d'or, elles restent inchangées, à 525.000-575.000 onces troy, les deux mines de Timmins, au Canada, qui produisent surtout de l'or, ayant peu souffert de la crise sanitaire. La production d'argent est passée de 2,8 millions d'onces troy au 2e trimestre à 4,1 millions d'onces troy au 3e trimestre; la production d'or, de 96.600 à 116.900 onces troy. PAAS a réalisé un bénéfice opérationnel de 124,6 millions de dollars sur les activités minières. Le bénéfice net ajusté a atteint 72,1 millions de dollars, soit 0,34 dollar par action, comme attendu. Au Mexique, à La Colorada, le principal producteur d'argent du groupe, le système de ventilation est revu afin que des minerais plus riches en argent puissent être extraits. En Argentine, le projet Cose a été finalisé.PAAS a réduit de 15 millions de dollars ses prévisions de dépenses, à 195-205 millions de dollars. Le groupe affiche un bilan sain. Au 3e trimestre, un cash-flow disponible de 76,1 millions de dollars a été dégagé, qui a porté le total depuis début 2020 à 166,8 millions de dollars. La trésorerie s'est allégée sur le trimestre, passant de 262 à 231,6 millions de dollars. PAAS a encore remboursé 110 millions de dollars de dette sur le trimestre; l'endettement, qui atteignait 129,8 millions de dollars (dont une ligne de crédit de 90 millions de dollars) fin septembre, est aujourd'hui inférieur à 100 millions de dollars après un remboursement supplémentaire de 30 millions de dollars en octobre. En parallèle, PAAS a pour la 2e fois en 2020 augmenté le dividende trimestriel, de 0,05 à 0,07 dollar.La mine Escobal, au Guatemala, reste en maintenance pour un certain temps. Le gouvernement local négocie actuellement avec la population, qui a imposé la fermeture de la mine par voie judiciaire en 2017. Avant cela, Escobal produisait plus de 20 millions d'onces troy d'argent par an. Une réouverture pourrait donc être très lucrative pour PAAS. Lors de l'acquisition de Tahoe, les actionnaires ont reçu un certificat de valeur garantie (CVR) coté sous le symbole PAASF et affichant une décote de près de 60% sur la valeur intrinsèque, qui leur donne droit à 0,0497 action de PAAS si Escobal redevient opérationnel avant 2029.La production n'a été revue que légèrement à la baisse et sera différée et non perdue. En revanche, la hausse des prix a fait bondir ventes et bénéfices sur le trimestre; la tendance devrait s'accentuer lorsque toutes les mines auront retrouvé leur vitesse de croisière. L'excellente situation financière de PAAS lui offre toute la flexibilité nécessaire à son expansion. Chaque correction de l'or ou de l'argent offre une opportunité de prendre ou d'étoffer une position. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 31,53 dollarsTicker: PAAS USCode ISIN: US6516391066Marché: New York Stock ExchangeCapit. boursière: 6,6 milliards USDC/B 2019: 40C/B attendu 2020: 34Perf. cours sur 12 mois: +68%Perf. cours depuis le 01/01: +34%Rendement du dividende: 0,9%