Les dirigeants du groupe canadien Orca Gold ne sont autres que l'équipe qui a cédé RedBackMining à Kinross Gold pour 7,1 milliards de dollars en 2010. Un épisode très désagréable pour les actionnaires de Kinross Gold, qui avaient vu la valeur de la mine de Tasiast, en Mauritanie, le projet phare de Red Back, diminuer considérablement (à concurrence de six milliards) après l'achat, mais un coup dans le mille pour les actionnaires de Red Back.
...

Les dirigeants du groupe canadien Orca Gold ne sont autres que l'équipe qui a cédé RedBackMining à Kinross Gold pour 7,1 milliards de dollars en 2010. Un épisode très désagréable pour les actionnaires de Kinross Gold, qui avaient vu la valeur de la mine de Tasiast, en Mauritanie, le projet phare de Red Back, diminuer considérablement (à concurrence de six milliards) après l'achat, mais un coup dans le mille pour les actionnaires de Red Back. Après cette vente très lucrative, la direction d'Orca Gold s'est penchée sur un nouveau projet au Soudan. Dans ce pays, la production d'or (orpaillage artisanal) a décuplé pour atteindre 100.000 kilos par an au cours de la décennie écoulée. Le Soudan est ainsi devenu le deuxième producteur d'or d'Afrique, derrière l'Afrique du Sud. Les investisseurs étrangers ont longtemps préféré éviter le pays, jusqu'à la levée des sanctions économiques par les Etats-Unis le 2 octobre 2017. Orca Gold y détient depuis 2013 une participation de 70% dans Block 14, une concession d'exploration de 2.170 kilomètres carrés située dans le nord du pays, à proximité de la frontière avec l'Egypte. Orca Gold a revu à la hausse ses ambitions après la découverte, dans cet environnement désertique, d'une grande nappe aquifère en mai 2017. Le groupe a levé 15 millions de dollars canadiens par le biais de l'émission de 37,5 millions d'actions à 0,4 dollar canadien chacune à laquelle deux poids lourds, notamment, ont souscrit: Lundin - également entré dans le capital de Red Back -et Ross Beaty. Le premier détient 16,9% du capital, le second 9,3%, et les dirigeants et membres du conseil d'administration possèdent 11,4% au total. La problématique de l'eau résolue, la mine a été conçue sur la base d'une capacité de traitement de six millions de tonnes par an, alors qu'en 2016 cette capacité était estimée à 1,8 million de tonnes par an. L'étude de faisabilité définitive, qui sera publiée en mai, fera donc probablement état d'une production annuelle moyenne prévisionnelle revue à la hausse à plus de 200.000 onces troy (73.000 onces annoncées en 2016, 135.000 en 2017). La construction de Block 14 pourrait commencer à la fin de cette année et son coût a été évalué à 211 millions de dollars américains (à 100%). Les ressources (réserves non encore prouvées) ont plus que doublé depuis 2014 pour atteindre la quantité considérable de 3,8 millions d'onces. Selon la dernière étude en date (réalisée en mai 2017), la mine Block 14 vaut après impôt 227,7 millions de dollars canadiens si l'on se fonde sur un cours de l'or à 1.200 dollars l'once, une durée de vie de 13 ans, une production annuelle moyenne de 135.000 onces et un coût de production total de 752 dollars l'once. Mais compte tenu des récents forages, il est acquis que le projet va encore gagner en envergure. Kinross Gold s'est lancé dans l'aventure Orca Gold en novembre 2017: le groupe canadien lui a racheté des actifs d'exploration en Côte d'Ivoire en échange de 10,63 millions d'actions nouvelles à émettre (participation de Kinross:5,5%). Tous les ingrédients indispensables à une entreprise d'exploration à succès sont réunis. Block 14 est devenu l'un des projets d'exploration les plus attrayants d'Afrique, la direction d'Orca Gold est très expérimentée et elle compte des actionnaires très importants. Par ailleurs, l'entrée de Kinross Gold dans son capital pourrait être le présage d'une future acquisition. Que le projet Block 14 se situe au Soudan pèse sur la valorisation d'Orca: à 0,6 fois la valeur actuelle (très prudente) de Block 14, elle est attrayante. Mais le risque demeure supérieur à la moyenne. Conseil : acheterRisque : élevéRating : 1CCours : 0,64 dollar (CAD)Ticker : ORG CNCode ISIN : CA68558N1024Marché : TorontoCapit. boursière : 99,4 millions CADC/B 2017 : -C/B attendu 2018 : -Perf. cours sur 12 mois : +64 %Perf. cours depuis le 01/01 : -5 %Rendement du dividende : -