Orange, le petit qui fait mal aux grands

21/02/19 à 14:39 - Mise à jour à 15:16

Orange pourra distribuer cette année la quasi-intégralité de son bénéfice net sous la forme de dividendes.

Orange Belgium est le seul téléopérateur belge à acter une progression. Cette croissance s'explique par l'ouverture du câble, qui permet à Mobistar de proposer désormais des services à haut débit. Mais le groupe cartonne aussi sur le marché mobile, où l'augmentation du nombre d'abonnés surprend. Le pack LOVE (Internet, télévision et téléphonie) a attiré 77.000 clients l'an dernier (total: 180.000); ce n'est certes rien face à Telenet et à Proximus, qui revendiquent 1,7 et 1,6 million de clients dans la télévision, mais l'écart illustre la marge de croissance qui subsiste dans ce segment. La redevance élevée due par Orange à Telenet et à Voo pour l'utilisation de leurs réseaux rend déficitaire son offre câblée. Reste qu'au 4e trimestre, le béné...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil