Cet été, le cours d'Orange Belgium (ex-Mobistar) est retombé à son plus faible niveau des quatre dernières années. Le marché a en effet estimé qu'en tant que plus petit opérateur, Orange aurait le plus à perdre si un nouveau concurrent arrivait dans le paysage belge des télécoms. Mais la perspective que quatre acteurs se partagent ce marché est encore incertaine. Au cours de ces dernières années, l'opérateur mobile pur qu'était Orange Belgium est devenu un fournisseur de services câblés de premier ordre. Ne pouvant disposer d'un réseau fixe propre, le groupe loue à Telenet et Voo le leur. De même, Telenet louait à Orange une partie de son réseau mobile, jusque l'an dernier. Orange a hélas perdu ces revenus "locatifs" lorsque Telenet a racheté Base. C'est tout de...