Avec 40 % du marché, Oracle est depuis longtemps le leader incontesté des logiciels de bases de données, mais peine à s'imposer dans le cloud. Les clients des banques de données prennent plus de temps que prévu à migrer vers une plateforme cloud. Par ailleurs, ils préfèrent les acteurs proposant une offre intégrée infrastructure et logiciels cloud. Le groupe technologique américain perd donc des parts de marché. Autre contretemps, le patron de l'éditeur de logiciels, Mark Hurd, qui en a dirigé précédemment le département des ventes et a joué un rôle important dans la transformation du modèle d'affaires d'Oracle - lequel repose de plus en plus sur le cloud -, est absent pour une période indéterminée en raison de problèmes de santé. Safra Catz, la co...