L'éditeur américain de logiciels a terminé l'exercice 2019 sur une note positive. Le chiffre d'affaires (CA) et le bénéfice du dernier trimestre (du 1er mars au 31 mai) ont légèrement dépassé les attentes. Par rapport à l'exercice annuel précédent, le CA du groupe a augmenté de 1,2%, à 11,14 milliards de dollars; le consensus visait 10,93 milliards de dollars. A cours de change constants, la hausse aurait même été de 3,9%, mais la vigueur du dollar a pesé sur les résultats. Le bénéfice net a gagné 14%, à 3,74 milliards de dollars, en un an. Le programme de rachats d'actions a dopé le bénéfice par action (BPA), à 1,07 dollar (0,79 dollar un an auparavant); le consensus tablait sur 0,89 dollar. La moitié environ de la différence s'explique par un taux d'impositi...