La direction d'Ontex reconnaît avoir du pain sur la planche. La publication des chiffres semestriels s'était accompagnée de l'annonce du départ de Charles Bouaziz, à la tête, depuis 2012, du producteur de solutions d'hygiène personnelle pour bébés, femmes et personnes âgées. C'est Thierry Navarre, autre vieux routier, qui assure l'intérim.
...

La direction d'Ontex reconnaît avoir du pain sur la planche. La publication des chiffres semestriels s'était accompagnée de l'annonce du départ de Charles Bouaziz, à la tête, depuis 2012, du producteur de solutions d'hygiène personnelle pour bébés, femmes et personnes âgées. C'est Thierry Navarre, autre vieux routier, qui assure l'intérim. Le conseil d'administration est actuellement sous pression: il avait rejeté l'offre opportuniste du fonds de private equity français PAI Partners (actionnaire majoritaire d'AS Adventure et de Hunkemöller), or l'action ne vaut plus désormais que 40% du prix proposé à l'époque. Le fonds spéculatif ENA et le gestionnaire d'actifs français CIAM, entre autres, ont tapé du poing sur la table. Un comité stratégique chargé de scruter toutes les activités et de concevoir une nouvelle politique a donc été mis en place. Le plan T2G (Transform to Grow) sera intensifié, les économies de coûts sont fixées à 11 millions d'euros par an. Le but: en revenir à une croissance durable du chiffre d'affaires et du bénéfice, situation de laquelle l'entreprise s'est trouvée très éloignée, particulièrement pour ce qui concerne le chiffre d'affaires, entre juillet et septembre de cette année. Le chiffre d'affaires à périmètre comparable a cédé 4,6% au troisième trimestre, à 548,2 millions d'euros (574,4 millions, un an plus tôt); le chiffre d'affaires publié se tasse de 11,6%, à 507,9 millions d'euros (consensus: 508,7 millions d'euros). Les pertes de change ont coûté à l'entreprise d'Alost 43 millions d'euros de chiffre d'affaires. Sur les neuf premiers mois toutefois, le repli du chiffre d'affaires à périmètre comparable n'a pas dépassé 2,9%, alors que le chiffre d'affaires publié a reculé de 7,5% (de 1,689 à 1,561 milliard d'euros). L'on constate en revanche, pour le quatrième trimestre consécutif, une amélioration de la marge bénéficiaire. Le cash-flow d'exploitation récurrent (Rebitda) à cours de change constants n'a rien à voir avec le Rebitda rapporté: le premier s'est envolé de 20,7% au deuxième trimestre (de 61,4 millions à 74,1 millions d'euros), faisant passer de 10,7% à 13,4% la marge de Rebitda (Rebitda/chiffre d'affaires); à l'inverse, si l'on tient compte des fluctuations de change, la perte s'établit à 6,9% (de 61,4 à 57,1 millions d'euros, pour un consensus arrêté à 54,8 millions d'euros). La marge de Rebitda n'en grimpe pas moins de 10,7% à 11,3%. Elle est passée en neuf mois de 10,2% à 11,7% par rapport à la même période l'année passée, et à 14,1%, si l'on omet l'effet de change. L'endettement net atteignait fin septembre 877,6 millions d'euros, à quoi correspond un taux d'endettement (dette financière nette/Rebitda) de 3,43. Ontex ne distribuera pas de dividende au titre de l'exercice 2020. Cela fait quatre trimestres déjà que la marge opérationnelle s'améliore. Les actionnaires peuvent donc espérer que le pire soit passé. Le taux d'endettement est élevé, mais simultanément en léger recul, alors que nous sommes en pleine crise. Ontex doit à présent nommer un nouveau CEO (Thierry Navare n'occupe ce poste qu'à titre intérimaire) et trancher une série de noeuds stratégiques. A 0,7 fois la valeur comptable et 6,5 fois le rapport valeur de l'entreprise (EV)/cash-flow opérationnel (Ebitda) escompté pour l'exercice, le titre nous paraît faiblement, voire très faiblement, valorisé. Ontex est une des actions les plus prometteuses sur Euronext Bruxelles. Nous envisageons de l'intégrer dans le portefeuille modèle. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 9,60 eurosTicker: ONTEX BBCode ISIN: BE0974276082Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 976 millions EURC/B 2019: 13,5C/B attendu 2020: 9,5Perf. cours sur 12 mois: -13%Perf. cours depuis le 01/01: -36%Rendement du dividende: -