L'action Nvidia a perdu plus de 45% depuis son sommet de novembre 2021, malgré des résultats conformes aux attentes au premier trimestre de l'exercice 2023, entamé début février. Pour le trimestre en cours, Nvidia table sur un chiffre d'affaires (CA) de 8,1 milliards de dollars (+/-2%), soit une hausse de plus de 25% sur un an, mais moins que le consensus (8,44 milliards de dollars); la direction estime toutefois que la guerre en Ukraine (les ventes en Russie sont à l'arrêt depuis mars) et les confinements en Chine coûteront au groupe 500 millions de dollars; hors ces circonstances particulières, le CA aurait dépassé le consensus.
...

L'action Nvidia a perdu plus de 45% depuis son sommet de novembre 2021, malgré des résultats conformes aux attentes au premier trimestre de l'exercice 2023, entamé début février. Pour le trimestre en cours, Nvidia table sur un chiffre d'affaires (CA) de 8,1 milliards de dollars (+/-2%), soit une hausse de plus de 25% sur un an, mais moins que le consensus (8,44 milliards de dollars); la direction estime toutefois que la guerre en Ukraine (les ventes en Russie sont à l'arrêt depuis mars) et les confinements en Chine coûteront au groupe 500 millions de dollars; hors ces circonstances particulières, le CA aurait dépassé le consensus.Sur l'exercice 2022 (clos fin janvier), le jeu a apporté 46% du CA du groupe, les centres de données, 40%, les divisions Professional Visualization et Automotive, le solde. Entre début février et fin avril, les ventes ont augmenté de 46% en glissement annuel, à 8,29 milliards de dollars (8,11 milliards attendus). Les centres de données ont cette fois dépassé le jeu, devenant la première division de Nvidia par le CA; cela n'a rien de surprenant, au vu du différentiel de taux de croissance (depuis cinq ans, 66% en moyenne pour les centres de données, contre 25% pour le jeu).Nvidia est très bien positionné sur le marché des semi-conducteurs utilisés dans les serveurs pour le cloud computing: les applications d'analyses de données et d'intelligence artificielle en sont très gourmandes. Nvidia compte parmi ses principaux clients Alphabet, Amazon et Microsoft.Au premier trimestre de cet exercice, le CA des centres de données s'est accru de 83% en rythme annuel et de 15% en rythme trimestriel, à 3,75 milliards de dollars. Celui du jeu (puces pour ordinateurs et consoles, telles que la Nintendo Switch) a progressé de 31% en glissement annuel et de 6% par rapport au trimestre précédent, à 3,62 milliards de dollars. Le CA de ce segment ne devrait toutefois pas augmenter au cours de ce trimestre, du fait du lancement d'une nouvelle génération de cartes vidéo: la gamme actuelle de produits GeForce RTX 30 sera complétée par la série 4000. La direction a toutefois précisé que les fondamentaux restaient sains, avec plus de 100 millions de nouveaux joueurs en deux ans et le développement de plateformes d'e-sport, de cloud gaming et de réalité virtuelle. Nvidia devrait bénéficier durablement de l'essor de ce marché, sur lequel il occupe une position dominante également.Le bénéfice net ajusté du groupe a crû de 4%, à 3,44 milliards de dollars ou 1,36 dollar par action (consensus: 1,29 dollar). Nvidia disposait de 20,3 milliards de dollars de liquidités à la fin du premier trimestre, pour une dette de 11 milliards de dollars, soit une position de trésorerie nette de 9,3 milliards de dollars. Il a dégagé sur l'exercice 2022 un cash-flow disponible de 8,05 milliards de dollars (+72% par rapport à 2021). Nvidia a distribué 2,1 milliards de dollars à ses actionnaires au premier trimestre, dont 2 milliards en rachats d'actions; le budget pour ce programme a d'ailleurs été relevé de 15 milliards de dollars jusqu'à fin 2023.Nvidia a toujours connu une forte croissance, ce qui s'est, hélas, traduit longtemps par une valorisation très élevée. Après la correction évoquée plus haut, l'action est devenue bien moins chère, à 13 fois le CA et à 34 fois le bénéfice attendus pour l'exercice 2023. En termes absolus, c'est toujours considérable, mais divers segments de Nvidia affichent une appréciable croissance des bénéfices et du CA. Par ailleurs, son bilan sain l'autorise à augmenter la rémunération des actionnaires. Nous relevons dès lors notre conseil.Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 187,86 dollarsTicker: NVDA USCode ISIN: US67066G1040Marché: NasdaqCapit. boursière: 469,5 milliards USDC/B 2021: 44C/B attendu 2022: 34Perf. cours sur 1 an: +7%Perf. cours depuis le 01/01: -36%Rendement du dividende: 0,1%