Orca Gold est un projet d'exploration aurifère des plus prometteur. Mais alors que le marché des métaux précieux évolue à la hausse, les projets d'exploration piétinent encore. Orca Gold est en outre situé au Soudan, pays peu sûr s'il en est. L'initiative présentée ici a l'avantage de se trouver dans un Etat juridiquement et politiquement stable: l'Alaska (Etats-Unis).
...

Orca Gold est un projet d'exploration aurifère des plus prometteur. Mais alors que le marché des métaux précieux évolue à la hausse, les projets d'exploration piétinent encore. Orca Gold est en outre situé au Soudan, pays peu sûr s'il en est. L'initiative présentée ici a l'avantage de se trouver dans un Etat juridiquement et politiquement stable: l'Alaska (Etats-Unis). Le canadien NovaGold est copropriétaire du projet d'exploration, encore peu développé, Donlin Gold. Barrick Gold, qui détient l'autre moitié de la participation dans Donlin, est après Newmont le deuxième groupe aurifère au monde; son expertise, dans tous les domaines possibles de l'exploration et de l'exploitation aurifères, n'a plus à être démontrée. Les (pour l'instant) 39 millions d'onces troy (31,1 grammes) de réserves d'or, dont 34 millions sont déjà prouvées, démontrent l'ampleur inégalée de Donlin - il n'existe aucun autre projet en cours de développement dont les réserves sont si élevées. Donlin pourrait donc bien devenir la cinquième mine d'or au monde dont la production annuelle excède le million d'onces - on parle même de 1,5 million d'onces au cours des cinq premières années. Avec une moyenne de 2,24 grammes d'or par tonne, Donlin affiche une teneur en minerai plus de deux fois plus élevée que la normale (1,05 gramme). Les dépenses opérationnelles étant estimées à 411 dollars (moyenne au cours des cinq premières années) et 635 dollars (moyenne à long terme) à peine l'once troy, les coûts de production ne devraient pas dépasser 532 dollars et 735 dollars respectivement. Cela fait 12 ans déjà que les forages sont entamés: s'il est prometteur, ce projet est également onéreux et long, si bien qu'il faut régulièrement le financer. Au 31 mai, la trésorerie s'établissait à 134 millions de dollars, dont 31 millions auraient dû être dépensés cette année, ce qui, à cause de la pandémie, ne sera peut-être pas entièrement le cas. Le processus d'obtention des autorisations, entamé à la mi-2012, touche à sa fin; la décision de construire la mine devrait donc tomber sous peu. Cela n'a pas empêché l'action, après avoir été portée par l'octroi d'un agrément essentiel et malgré la période propice aux mines d'or, de chuter. En cause: la bombe lancée fin mai par le vendeur à découvert (vente à terme de titres que l'on ne détient pas et que l'on juge surévalués, dans le but de les racheter par la suite à un cours inférieur) J Capital Research (JCAP), dont un volumineux rapport affirme que les investisseurs sont depuis des années bernés au sujet d'une mine qui ne sera jamais construite; que les difficultés techniques, en Alaska, sont telles, que le projet ne sera jamais rentable, quel que soit le cours de l'or; et que dans l'intervalle, la direction se remplit les poches. Ces graves accusations sont vigoureusement démenties par Thomas Kaplan, président du conseil d'administration, prestigieux investisseur en métaux précieux et principal actionnaire de NovaGold (25,7%). Plainte a été déposée contre JCAP.Donlin Gold est le projet de tous les superlatifs - en termes de potentiel, mais aussi de durée, de coût et d'agitation qu'il provoque. Il fait résolument levier sur le prix de l'or dans une région sûre, mais des retards ne sont jamais à exclure; nous ne craignons, en revanche, pas d'abandon. Dès lors, le recul du cours provoqué par le rapport de JCAP constitue, pour l'investisseur en métaux précieux conscient des risques et qui dispose d'un horizon long, une fenêtre propice. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 8,16 dollarsTicker: NG USCode ISIN: CA66987E2069Marché: New YorkCapit. boursière: 2,69 milliards USDC/B 2019: -C/B attendu 2020: -Perf. cours sur 12 mois: +36%Perf. cours depuis le 01/01: -8%Rendement du dividende: -