La crise sanitaire souligne plus que jamais l'importance du secteur logistique, indique Joost Uwents, le CEO de Warehouses De Pauw (WDP), dans le rapport annuel du groupe. Il peut donc paraître étrange que l'action de cette société immobilière réglementée (SIR) spécialisée dans la logistique ait chuté en mars, lors de l'éclatement de la pandémie, offrant d'ailleurs une merveilleuse opportunité d'achat. Le mouvement suivait certes la chute généralisée des marchés mais aussi intenses qu'aient pu être les corrections jusque-là, l'action WDP n'avait jamais été si fortement pénalisée.
...

La crise sanitaire souligne plus que jamais l'importance du secteur logistique, indique Joost Uwents, le CEO de Warehouses De Pauw (WDP), dans le rapport annuel du groupe. Il peut donc paraître étrange que l'action de cette société immobilière réglementée (SIR) spécialisée dans la logistique ait chuté en mars, lors de l'éclatement de la pandémie, offrant d'ailleurs une merveilleuse opportunité d'achat. Le mouvement suivait certes la chute généralisée des marchés mais aussi intenses qu'aient pu être les corrections jusque-là, l'action WDP n'avait jamais été si fortement pénalisée.Dès le début octobre toutefois, le titre était remonté au-delà de 31 euros, un niveau supérieur à celui d'avant-crise. La SIR, qui fait partie de l'indice Bel 20 depuis mars 2019, l'année même où elle fêtait ses 20 ans de cotation, achève l'exercice 2020 sur d'excellents chiffres et, surtout, annonce des perspectives très encourageantes. Malgré la pandémie, le taux d'occupation de ses bâtiments a augmenté de 50 points de base (0,5%), pour atteindre 98,6%, contre 98,1% fin 2019. Les baux ont une durée de 5,9 ans en moyenne. L'essor du commerce électronique engendre une croissance structurelle de la demande de capacités de stockage des marchandises, que la pandémie accélère encore. La baisse structurelle des taux d'intérêt rend, elle, l'expansion bon marché et confère aux valeurs de rendement telles que les SIR un attrait supplémentaire. Si l'on ajoute à cela une direction expérimentée, l'on comprend pourquoi le titre affiche un rendement (hausse du cours + dividendes) de 800% supérieur à celui du Bel 20 sur ces 10 dernières années. Dans le cadre du plan stratégique 2019-2023, 450 millions d'euros de nouveaux investissements ont été identifiés l'an passé. Le rythme de croissance va s'accélérer encore. Le volume cumulé des investissements passera fin 2023 à 2 milliards d'euros, au lieu du milliard et demi initialement annoncé. Le bénéfice devrait dès lors atteindre 1,25 euro par action d'ici à la fin de 2024. Le bénéfice de l'exercice 2020 s'établit à un euro par action, soit une hausse de 8%. Le taux d'endettement s'élevait fin décembre à 46,6%, contre 46,7% un an plus tôt. WDP dispose de plus de 700 millions d'euros en lignes de crédit non utilisées, ce qui ne l'a pas empêchée de lever aisément 200 millions d'euros supplémentaires, en émettant 6,84 millions d'actions nouvelles au prix de 29,25 euros par titre. La plus importante des SIR spécialisées dans l'immobilier logistique opère en Belgique, aux Pays-Bas, en Roumanie et, dans une moindre mesure, au Luxembourg et dans le nord de la France. Elle a créé en 2019 une joint-venture avec VIB Vermögen, en vue d'étendre son portefeuille logistique à l'Allemagne. Elle annonce aujourd'hui son intention de faire passer le bénéfice à 1,07 euro par action (+7%). Le dividende promis de 0,80 euro par action (+8% là aussi) sera bel et bien distribué au titre de l'exercice 2020. WDP compte porter le dividende à 0,86 euro par action pour l'exercice 2021. Fin 2020, la valeur intrinsèque ressortait à 13,5 euros par action, soit une prime de plus de 100%. La remontée du cours, après la chute du mois de mars, est impressionnante; le titre conserve donc son statut d'investissement de premier ordre. L'investisseur qui achète aujourd'hui doit savoir qu'il paie déjà la valeur intrinsèque estimée de 2023-2024. La pandémie a remis l'immobilier logistique à l'honneur. Le rendement en dividende a beau être retombé à 2,5% brut, il reste bien plus intéressant que celui, quasi nul, des obligations souveraines. Conseil: conserver/attendreRisque: faibleRating: 2ACours: 30,04 eurosTicker: WDP BBCode ISIN: BE0003763779Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 5,19 milliards EURC/B 2019: 14C/B attendu 2020: 29Perf. cours sur 12 mois: +20%Perf. cours depuis le 01/01: +4%Rendement du dividende: 2,5%